POLITIQUESOCIETE

Energie: La région de l’Adamaoua se dirige t-elle vers la fin des délestages?

En visite de travail dans la ville de Ngaoundéré ce 14 décembre, Gaston Elondou Essomba est venu s’assurer que certain groupe électrogènes sont arrivés dans la métropole du château d’eau et que les travaux pour leurs positionnement ont débuté. Et aussi le ministre de l’eau et de l’énergie a visité la station de pompage ceci pour constater l’évolution des travaux de construction.

Face à la crise hydrologique à laquelle font face les régions septentrionales au cours de cette anrçée, le Chef de l’Etat a décidé de démanteler une partie de la centrale d’Ahala pour l’installer à Ngaoundéré. Le minee en visite de travail dans cette partie du pays est venu pour se rassurer que les groupes électrogènes sont arrivés dans la ville de Ngaoundéré, métropole de la région du château d’eau du Cameroun. Sur le terrain, la tutelle de l’énergie, puisqu’il s’agit bien de cette carence, a apprécié les travaux entamés pour le positionnement de ces équipements.

«Nous faisons face à un déficit d’au moins 20 MW par jour. Et pour combler ses déficits, il n’y avait pas une autre alternative que celle de pouvoir bénéficier d’une centrale thermique nouvelle. Parce qu’à court terme, on ne pouvait rien faire à Lagdo parce que c’est un phénomène naturel. Nous avons eu une mauvaise hydrologie cette année.

Je dirai qu’il a certainement plu dans cette partie du pays mais que l’eau n’est pas tombée au bon endroit. Le bassin de Lagdo ne nous a pas permis d’avoir un volume d’eau requis pour faire fonctionner de manière optimale le barrage. Nous avons reçu seulement deux milliards de mètre cube d’eau contrairement aux quatre milliards que nous avons reçu l’année passée.

Avec seulement les deux milliards de mètre cube d’eau, on ne peut pas libérer plus de six millions de mètre cube d’eau par jour. Et avec ce volume en turbinant, on ne peut produire que 15 MW d’électricité de puissance chaque jour. Il s’agit donc d’un déficit important pour un ouvrage qui est sensé livrer 61 MW au stade actuel» a déclaré Gaston Elondou Essomba.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance
error: Alert: Tu copie ce contenu que c'est pour toi? !!