SOCIETETECHNOLOGIES

Économie Numérique: à Batcham, la Jeunesse réfléchit aux enjeux nouveaux

Dans le cadre de ses activités culturelles, l’Association des Élèves et Étudiants Batcham de Dschang a organisé ce mardi 01decembre 2020 à l’Alliance Franco-camerounaise de Dschang une table ronde sous le thème Jeune Batcham et évolution numérique: enjeux et défis.

En présence de S.M Djousse Jonas, chef de la communauté Batcham de Dschang et sa suite, ladite table ronde animée par le Dr Kaffo, chargé de cours à l’Université de Dschang, a été l’occasion idoine de scruter les bons et les mauvais du numérique, devenu incontournable dans notre société. Les intervenants-intellectuels ont tour à tour édifié sous des axes différents les jeunes membres de l’ACEEB en particulier, et les étudiants venus assister à la rencontre intellectuelle en général. Parmi les panelistes :

Le Pr Roger Mondoué, Philosophe, ancien directeur de l’Institut Panafricain pour le Développement et homme de culture. Celui-ci à organisé son intervention autour de deux axes à savoir : historicité et contextualité de la révolution numérique et les enjeux et défis actuels du numérique. Partant du parallélisme pensée-machine établi par les pères fondateurs ou initiateurs de la révolution numérique comme Von Neumann avec ses travaux sur l’intelligence artificielle ; Leibniz et le rêve de voir la pensée humaine fonctionner comme une machine (calculus ratiocinator); Albert Einstein et la théorie de la relativité..., le Pr Mondoué a démontré aisément que c’est grâce à ces grands savants que le numérique fait partir aujourd’hui de notre vie, et il s’impose desormais comme moyen de travail approprié ( télétravail, téléconférence…), à l’ère de la pandémie du COVID-19. Après avoir précisé les enjeux du numérique sur le plan social, scientifique et politique, ainsi que les défis majeurs actuels à relever, le Philosophe, à la grande surprise de tous, rappelle que l’idée de la création d’un troisième cerveau de l’humanité serait en projection, et si elle se réalise, on assisterait à une révolution numérique extraordinaire.

Jocelain Fouetlefack, Enseignant et Panafricainiste, a édifié les jeunes sur les opportunités qu’offre le numérique. A la question de savoir comment les jeunes peuvent saisir les opportunités du numérique pour atteindre leurs objectifs, l’historien a balayé avec illustration à l’appui les différents sites et réseaux sociaux pour montrer leurs avantages, mais surtout comment un travail collectif et sérieux peut se faire via le numérique.

M. Séverin Mbouen, Entrepreneur et PDG de Gravitix co, est parti de sa biographie professionnelle
comme un exemple atypique pour faire comprendre aux jeunes qu’on peut utiliser le numérique pour se former, et surtout bâtir la compétence et le réseau. Il invite par ailleurs chaque jeune à « faire de sa vie un message ».

Une table ronde riche en termes de connaissance, ceci grand satisfaicit des organisateurs et participants. Le Dr Kaffo, modérateur du jour, pour conclure, rappelle sans ambages : « l’essentiel n’est pas de tout savoir, mais de savoir où tout se trouve ». Les jeunes sont rentrés satisfaits et ils savent ce ont à faire.
C’est le savoir qui donne le pouvoir.

Bertrand Nzogang, Quatrième Pouvoir

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance
error: Alert: Tu copie ce contenu que c'est pour toi? !!