POLITIQUESOCIETE

USA: Joe Biden procède à sa première nomination!

Pour sa première nomination de président élu, le démocrate a choisi un fidèle qui avait déjà exercé à ce poste à deux reprises.

L’annonce était attendue beaucoup plus tard dans le mois. Comme pour répondre à la lenteur de son rival Donald Trump, qui n’a toujours pas reconnu sa défaite, Joe Biden accélère l’allure dans la transition pour la Maison-Blanche. Le « président élu », expression consacrée, a choisi dans la nuit de mercredi à jeudi son futur chef de cabinet.

Joe Biden, qui doit prendre ses fonctions le 20 janvier, procède ainsi à sa toute première nomination, annoncée dans un communiqué par l’équipe de la transition présidentielle.

Il a choisi Ron Klain, un démocrate chevronné. « L’expérience longue et diversifiée de Ron Klain et sa capacité à travailler avec des gens de tous les horizons politiques sont précisément ce dont j’ai besoin pour un chef de cabinet de la Maison-Blanche alors que nous sommes confrontés à ce moment de crise et rassemblons à nouveau notre pays », a déclaré le président élu.

Al Gore, Barack Obama…

Klain fut son premier chef de cabinet à la vice-présidence, de 2009, au cœur de la crise des subprimes, à 2011. Il a alors contribué à superviser la mise en œuvre d’un plan de relance de 787 milliards de dollars pour stimuler l’économie vacillante des Etats-Unis.

Âgé de 59 ans, l’ancien chef de cabinet d’Al Gore lorsqu’il était vice-président a aussi travaillé avec Joe Biden lorsque celui-ci présidait le Comité judiciaire du Sénat. Après son poste de chef de cabinet, il avait été pressenti pour remplacer le chef d’état-major de la Maison-Blanche, mais il a préféré aller travailler dans le privé.

Sous la présidence de Barack Obama, Ron Klain a coordonné la réponse de la Maison-Blanche à la crise Ebola en 2014. Son inexpérience en matière sanitaire avait d’abord été critiquée ; sa gestion a finalement été saluée par les experts en santé publique. Depuis, cet avocat travaillait pour un fonds d’investissement dans les industries innovantes, Revolution LLC, fondé par le créateur d’AOL. Il restait un proche dans l’entourage informel de Biden. C’est notamment lui qui l’a coaché pour son débat contre Donald Trump. « Ron a été d’une valeur inestimable pour moi au cours des nombreuses années où nous avons travaillé ensemble », poursuit Biden.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance