SOCIETE

Une carte d’invalidité informatisée pour les handicapés

La signature d’une convention de partenariat entre la délégation générale à la Sûreté Nationale (Dgsn) et le ministère des affaires sociales (Minas), relative à la mise en service du système informatique de développement des cartes nationales d’invalidité a eu lieu ce 18 Novembre à Yaoundé.

 

Finies les nombreuses récriminations à l’endroit de l’ancienne version de la carte nationale d’invalidité en carton (facilement falsifiable, difficultés d’accès, lenteurs et délivrance à des ceux qui n’y ont pas droit ). Le partenariat scellé ce mercredi dans la salle des conférences de la Dgsn, vient garantir la sécurité et la fiabilité nécessaires à ce document destiné aux personnes handicapées.

Avantages et facilités

Pour Martin Mbarga Nguelé, le Délégué général à la Sûreté Nationale, cette nouvelle carte informatisée réunit toutes les caractéristiques sécuritaires telles que la biométrie et la puce électronique.

D’une durée de cinq ans, elle confère en outre d’autres avantages et facilités aux personnes invalides bénéficiaires.

– Les exonérations fiscales des exemptions des frais d’éducation et de première formation professionnelle

-La réduction tarifaire en matière de transport public ( voie ferroviaire, maritime, aérienne, terrienne et fluviale. )

-La réduction des frais en matière de prise en charge médicale, de rééducation et d’appareillage.

-L’aide à l’habitat

-La réduction des tarifs concernant l’accès aux sports et aux loisirs

Procédure d’obtention

Pour obtenir le précieux sésame, le demandeur devra se soumettre au système mis en place à cet effet.
Dans un premier temps, il devra s’inscrire dans un centre agréé du ministère des affaires sociales. L’opération suivra alors son cours jusqu’au contrôle biométrique. Toutes les demandes validées à l’issue de cette étape seront automatiquement envoyées en production. Le demandeur n’aura donc plus qu’à attendre sa carte informatisée et personnelle.

A lire aussi Revalorisation des pensions : ce qui change concrètement

Un processus qui matérialise à sa façon, comme l’affirme Pauline Irène Nguene, ministre des affaires sociales, la politique nationale de promotion de l’inclusion des personnes handicapées.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance