TECHNOLOGIES

TÉLÉPHONIE : Sous pression américaine, Huawei cède sa marque Honor

Le géant chinois vend sa seconde marque de smartphones à une quarantaine de distributeurs pour la faire échapper aux sanctions américaines.

 

L’élection présidentielle de Joe Biden n’a pas fait changer d’avis Huawei. Le géant chinois des télécoms a annoncé, ce mardi matin à Shenzhen, la vente de sa marque de téléphones Honor, anticipant de fait que le départ de Trump ne changera rien aux restrictions pesant sur sa chaîne d’approvisionnement. « Les activités grand public de Huawei ont été soumises à d’énormes pressions ces derniers temps, explique le groupe. Cela est dû à une indisponibilité persistante des éléments techniques nécessaires à notre activité de téléphonie mobile. »

Pour tenter de la sauver, la marque Honor va donc être vendue à un consortium composé d’une quarantaine d’agents et de distributeurs dont la survie de certains dépend de celle de la marque. Cette vente, dont le montant n’a pas été communiqué, comprend tous les actifs : la marque Honor, les capacités de R&D et la gestion de la chaîne de valeur. « C’est la meilleure solution pour protéger les intérêts de consommateurs, des vendeurs, des fournisseurs, des partenaires et des employés de Honor », a indiqué le consortium d’acheteurs, parmi lesquels figure Suning, le « Darty chinois ». A l’issue de l’opération, « Huawei ne détiendra aucune action ni ne participera à aucune activité de gestion commerciale ou de prise de décision dans la nouvelle société Honor », précise, de son côté, le géant chinois en difficulté.

« Décision radicale » « C’est une décision radicale étant donné que la marque Honor a été très complémentaire du portefeuille de smartphones de Huawei », indique Nicole Peng, du cabinet d’études Canalys. La marque Honor a été lancée en 2013 sur le modèle de Xiaomi, en commençant par la vente su Internet et en se concentrant sur le marché d’entrée de gamme. Huawei ne publie pas de chiffres spécifiques, mais la marque participe au succès de la branche consumer business du groupe, qui regroupe les ventes de ses smartphones, ordinateurs et montres connectées.

Selon le cabinet d’études Canalys, plus du quart des smartphones écoulés par le groupe de Shenzhen au cours des six derniers mois le sont sous sa seconde marque. Honor a compté pour jusqu’à 37 % des ventes de mobiles de Huawei au début 2019. Très prisé des jeunes, Honor est, par exemple, le premier vendeur de smartphones en Russie. De fait, la cession de Honor va probablement lester le fabricant dans sa course aux ventes mondiales de smartphones, face à ses concurrents Samsung et Apple. Huawei était devenu le numéro un au deuxième trimestre 2020, avant de retomber à la deuxième place au troisième trimestre, selon Canalys.

A lire aussi Donald Trump prolonge les sanctions contre le Zimbabwe

La marque n’a pas échappé aux restrictions américaines infligées à Huawei, accusé par Washington d’espionnage pour le compte de Pékin. Outre l’interdiction des applications de Google (YouTube, Gmail…), les Etats-Unis ont renforcé les restrictions afin de limiter davantage l’accès de Huawei aux puces et aux technologies américaines. De nombreux fournisseurs de Huawei ont désormais besoin de licences du gouvernement américain pour vendre au groupe chinois. Une fois les liens rompus avec Huawei, Honor ne sera probablement plus soumis aux sanctions américaines. « Huawei va recevoir du cash et pouvoir concentrer davantage de ressources sur sa propre marque et ses capacités de R&D pour développer ses propres composants », poursuit Nicole Peng. Le fabricant cherche également à se recentrer sur la téléphonie haut de gamme. Et ce, alors que l’arrêt des livraisons en provenance du taïwanais TSMC pourrait remettre en question l’approvisionnement en puces pour son nouveau modèle Mate 40.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance