SOCIETE

Santé : L’espérance de vie est de 56 ans au Cameroun

L’un des axes prioritaires de la Stratégie nationale de développement 2020-2030 (SND 30) présentée le 16 novembre 2020 à Yaoundé est d’améliorer substantiellement la santé des Camerounais.

En préambule de sa SND 30, le gouvernement indique que dans le domaine de la santé, les efforts consentis, notamment dans la couverture vaccinale des enfants de 12 à 23 mois et la gratuité des soins contre le paludisme pour tous les enfants de moins de 5 ans ont permis d’améliorer certains indicateurs clés de ce secteur. Ainsi, l’espérance de vie à la naissance est passée de 51,4 ans en 2009 à 56 ans en 2017. Précisons que l’espérance de vie à la naissance est définie comme le nombre moyen d’années qu’un nouveau-né peut espérer vivre et est l’un des indicateurs de l’état de santé les plus fréquemment utilisés. L’augmentation de l’espérance de vie à la naissance peut être attribuée à plusieurs facteurs : un meilleur niveau de vie, une amélioration du mode de vie ou une augmentation du niveau d’instruction. A titre comparatif, l’espérance de vie au Sénégal est estimé à 67, 3 ans. En Côte d’Ivoire, elle est de 57, 02 ans. D’autres indicateurs contenus dans le SND30 concernent le taux de mortalité infantile (0 à 1 an) qui est passé de 62 pour 1 000 en 2011 à 48 pour 1 000 en 2018. En outre, le taux de mortalité infanto-juvénile (de 0 à 5 ans) s’est amélioré en passant de 122 pour 1 000 en 2011 à 79 pour 1 000 en 2018, ainsi que le taux de mortalité maternelle qui est passé de 782 décès pour 100 000 naissances vivantes sur la période 1997-2004, à 484 décès pour 100 000 naissances vivantes en 2018. Quant à la proportion des accouchements assistés, elle est passée de 63,6% en 2011 à 69% en 2018. En outre, la prévalence du VIH/Sida est passée de 5,5% en 2004 à 3,4% en 2018

Facilités sociales

En outre, la SND30 souligne que la proportion des ménages ayant accès à l’eau potable est passée de 45,3% en 2007 à 61,0% en 2014, soit une progression de 15,7 points. De même, la proportion des ménages ayant accès à l’éclairage électrique est passée de 48,8 % en 2007 à 62,1% en 2014 pour l’ensemble du pays mais demeure faible dans les zones rurales (35,1%). En matière d’assainissement, on assiste à une baisse de la proportion de population ayant accès à des installations sanitaires améliorées soit 44,7% en 2001 contre 40,4% en 2014. Selon le milieu de résidence, elle est de 58% en milieu urbain et 29% en milieu rural. Pour maintenir le cap d’émergence à l’horizon 2035 et ainsi améliorer le cap de ses prestations sociales du pays, la SND30 ambitionne de procéder à la transformation structurelle de l’économie en opérant des changements fondamentaux dans les structures économiques et sociales afin de favoriser un développement endogène, inclusif tout en préservant les chances des générations futures. Le cap étant de faire du pays, un nouveau pays Industrialisé. A cet effet, les efforts seront articulés autour de la stratégie d’industrialisation, qui constitue donc le centre d’intérêt de la présente stratégie nationale

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance