ECONOMIE

Infrastructure : La Dgi s’installe dans sa Tour

L’imposant immeuble a été inauguré par le Premier ministre Chief Dr Joseph Dion Ngute le 27 novembre 2020 à Yaoundé.

 

C’est l’un des plus beaux fleurons en ce moment de la ville de Yaoundé qui a été inauguré ce le vendredi, 27 novembre 2020 par le Premier ministre Chief Dr Dion Ngute, chef du Gouvernement. C’est un immeuble aux allures de tour, abritant désormais les services de la Direction générale des impôts (Dgi). Ce joyau architectural qui fait la fierté de la capitale se présente sous la forme d’un ensemble de deux bâtiments contigus comprenant un immeuble de grande hauteur (IGH) de trois sous-sols, un rez-de-chaussée, 11 étages et une extension de type R+4. C’est un complexe immobilier conçu sur une surface bâtie de 19.821m2. Il compte 200 bureaux destinés à accueillir près de 600 personnels des services centraux de la Dgi, avec un parking souterrain de trois étages d’une capacité de 150 véhicules. Louis Paul Motaze, le ministre des Finances, a davantage fait la présentation de cet immeuble sur le plan fonctionnel. « L’ouvrage offre des espaces de travail répondant aux exigences d’une Direction générale des impôts résolument tournée vers la modernité, avec 11 salles de réunion répartis sur 11 niveaux, d’une salle de conférence ultra moderne de 200 places disposant d’une acoustique de pointe, de deux salles informatiques, d’un data center aux normes internationales, de 21 toilettes ainsi que d’un restaurant et d’une salle de remise en forme. Ce complexe dispose également d’une bibliothèque, d’un call center, de trois salles d’archives, d’une guérite, de 10 espaces café, des locaux techniques et des espaces verts », a détaillé le ministre des Finances.

Une économie sur les loyers

Toutes les conditions sont désormais réunies pour permettre aux personnels de l’administration centrale des impôts, jadis éparpillésdans des immeubles en location dans la ville, de se regrouper en un seul lieu, pour une production plus efficace, afin recouvrer mieux les ressources de l’Etat et battre le record des 60% de recettes de l’Etat. « Ce qui permettra à la fois de résoudre le problème de la coordination des services et de réduire les coûts exposés par le trésor public au titre des loyers », comme l’a indiqué Louis Paul Motaze. C’est désormais un cadre permettant de garantir les meilleures conditions possibles de travail à ces personnels, de quoi susciter sa motivation et l’accroissement de ses performances. Cet immeuble est une réponse concrète des autorités à deux défis auxquels notre administration fiscale est confrontée dans l’accomplissement de ses missions. Le premier défi étant celui de la modernité, comme l’a indiqué Louis Paul Motaze. « Le choix de cette architecture moderne et de tous les atouts technologiques qu’il compte, sont révélateurs de cette ambition nourrie par les hautes autorités de notre pays. Modernité dans les méthodes de travail ; modernité dans les relations avec l’usager qui, plus que jamais, est au centre des attentions de l’administration fiscale. Les réformes de dématérialisation des procédures, engagées depuis quelques années, visaient certes à sécuriser les recettes fiscales », a relevé le patron des Finances

La construction de cet immeuble est un projet qui a été placé sous la supervision du Directeur général des impôts, maître d’ouvrage délégué. Les travaux de construction ayant été attribués à l’entreprise China First Highwway Engineering CA, Ltd, dont la maîtrise d’œuvre a été assurée par le groupement de concepteurs de l’ouvrage et le contrôle technique par le cabinet Veritas. Ces travaux ont duré 50 mois.

“Cet immeuble trace la voie du futur”Dr Joseph Dion Ngute, Premier ministre

Cet immeuble moderne qui surplombe les hauteurs de notre cité participe de la matérialisation des innovations en cours au sein l’administration fiscale. Le recours au télépaiement des impôts et taxes, ainsi que le paiement par téléphone mobile, en constitue quelques illustrations. D’autres chantiers importants sont ouverts dans le champ de la dématérialisation et de la simplification des procédures fiscales. L’objectif étant d’améliorer la qualité des services offert aux contribuables et de renforcer le civisme fiscal (…) Cette initiative doit s’étendre aux unités opérationnelles, qui sont directement en contact avec les usagers. La construction à l’échelon déconcentré d’hôtels et autres salles d’impôts modernes doit être étudiée afin que le meilleur service soit assuré aux contribuables, où qu’ils soient. Le Gouvernement est disposé à vous accompagner dans ce sens. Après l’ouverture il y a quelques jours, du Complexe sportif de la Mutuelle nationale des personnels des impôts, le nouvel immeuble de la Direction générale des impôts que nous inaugurons trace la voie du futur. C’est un exemple éloquent, qui doit inspirer les autres directions générales du ministère des Finances. Ainsi que les départements ministériels, qui se superposent dans des immeubles collectifs.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance
error: Alert: Tu copie ce contenu que c'est pour toi? !!