CULTURELIFE STYLE

Escale Stand-UP: Les femmes prennent le pouvoir à l’IFC de Yaoundé!

La salle de spectacle de l’Institut français de Yaoundé(IFC) accueille pour la première fois l’escale du stand up 100% féminin. Un trio de  femmes  dont deux camerounaises et une ivoirienne de l’académie panafricaine du stand up porté par l’humoriste Valery Ndongo. Jeanne Mbenti alias Norma, Sylvanie Njeng et Prissy la Degammeuse invitent le public ce 20 novembre 2020 dès 19h pour un show de 01h30min.
Un plateau 100% femmes africaines  pour vous faire rire sur la scène de l’ifc . En pleine tournée africaine, après Cotonou et Lomé, les amazones du stand up vont incarner des personnages de femmes actuelles, de celles  traditionnelles confrontées  à l’avancée du modernisme.  Dans une dimension sarcastique, d’autodérision ou d’humour noir, les thématiques évoquées sont  l’émancipation de la jeune fille africaine, la place de la femme traditionnelle dans une société moderne, les relations  entre hommes et femmes, la politique, le sexe, et bien d’autres.
Véritable challenge et performance pour elles. « Ce projet vise à sensibiliser  les jeunes femmes  sur le métier d’humour et précisément du genre stand up. Car c’est une forme d’expression libre  et d’affranchissement  des frontières linguistiques, socioculturelles, raciales. On accède à tout dans le rire» explique Prissy la dégammeuse. Loin des stéréotypes et des idées toutes faites,  ce concept militant par les femmes et pour les femmes, est aussi  un plaidoyer  pour  l’abolition de la suprématie des hommes humoristes sur les scènes internationales du stand up.
Des ateliers de formation
Rencontrée en pleine séance de mise au point des textes, de l’articulation, de la voix, de la gestuelle des apprenantes à l’IFC, La transmission est une partie capitale dans ce projet. « Au Togo, il nous a été rapportées que nous n’aurons aucune participante aux ateliers de formation que nous offrons avant chaque scène. Surprises avons-nous été d’avoir une dizaine de jeunes femmes motivées et talentueuses » déclare Sylvanie Njeng. De ce carnet de route, le talent et la qualité des textes « nous donnent l’espoir sur le futur et l’assurance de la relève » ajoute Norma avec un large sourire. Un partage d’expérience qui a duré deux jours à Yaoundé. Bien résolues à faire bouger les lignes, les humoristes sélectionnent les jeunes pépites pour les accompagner sur la scène en première partie du spectacle.
En attendant la reprise de la tournée continentale dans les instituts français en 2021, le Cameroun reçoit le dernier arrêt de ce plateau féminin du stand up en cette année 2020. C’est un évènement apothéose qui s’annonce riche en folie avec une verve de femmes bien atypiques qui vont à coup sur tout « déchirer » sur la scène. Le public est massivement convié à vivre ce moment inédit dans l’histoire du stand up en Afrique.

 

Lire aussi: FOOTBALL: LA CÔTE D’IVOIRE A UN NOUVEAU SÉLECTIONNEUR

Musique : LORNOAR nous offre son deuxième projet nommé « 100% »

Taty Eyong: « je peux vous dire que l’album est un buffet où tout le monde trouvera son met et va s’en régaler! »

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance