POLITIQUESOCIETE

Crise Anglophone: Attaque d’une école à Limbé avec élèves et enseignants déshabillés

La vidéo, virale sur les réseaux sociaux, est d’une extrême violence. Elle montre des jeunes hommes, des séparatistes présumés, mettre le feu à des salles de classes. Nous avons fait le choix de ne pas la partager.

A coups de hurlements et menaces, les agresseurs obligent enseignants et enfants à se désabiller. Entre pleurs, cris et cohue pour s’enfuir nus alors que les flammes brûlent, le spectacle est insoutenable.

Face à cette barbarie, les Camerounais indignés s’interrogent. Comment de tels actes peuvent se passer dans une partie de leur pays, sans pour le moment de réaction officielle.

Autre information largement partagée, le kidnapping d’une dizaine d’élèves à Fundong, cette fois dans le Nord-Ouest. Ils auraient été enlevés par des ambazoniens alors qu’ils étaient sur le chemin de l’école.

Hier, d’autres images et vidéos, cette fois à Kumbo, en zone anglophone toujours. Là, ce sont des enseignants et élèves qui ont été kidnappés, avant que les lèves ne soient relâchés.

Une remise en liberté due à la négociation de la société civile et église presbytérienne, à en croire RFI. Mais, un jour après ce kidnapping, on est toujours sans nouvelle des enseignants.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance