CORONAVIRUSINTERNATIONAL

Coronavirus : Donald Trump et Joe Biden réagissent à la découverte d’un vaccin efficace

Dans ce qui semble être le seul point d’accord entre le président américain Donald Trump et le président élu Joe Biden ces derniers mois, ils ont tous deux félicité Pfizer pour son essai scientifique montrant que son vaccin prévient 90% de l’infection au COVID-19.

 

Les Américains Pfizer et BioNTech devraient produire 1,3 milliard de doses de vaccins pour 650 millions de personnes d’ici la fin de 2021. Huit mois après le début de la pire pandémie en un siècle aux Etats-Unis, ce développement représente l’avancée scientifique la plus encourageante à ce jour dans la bataille contre le COVID-19. Et ses résultats préliminaires ouvrent la voie aux entreprises pour demander une autorisation d’utilisation d’urgence auprès des régulateurs si des recherches supplémentaires montrent que le produit est également sûr.

Réagissant à cette évolution, le président Trump a déclaré sur sa page Twitter: «Le marché boursier monte en flèche. Vaccin à venir. Le rapport montre une efficacité de 90%. Une si bonne nouvelle ».

De son côté, Biden, qui a mis en place lundi un groupe de travail sur le COVID-19, a déclaré: «Je félicite les femmes et les hommes brillants qui ont contribué à réaliser cette percée et à nous donner une telle cause d’espoir.» Mais il a averti qu’il est «important de comprendre que la fin de la bataille contre le COVID-19 est encore dans des mois».

A lire aussi Covid-19 : un vaccin testé en Afrique du Sud, une première sur le continent

Le président élu a déclaré que l’annonce faisait «partie d’un calendrier annoncé précédemment par les responsables de l’industrie» et qu’elle ne modifiait en rien le fait que «les Américains devront compter sur le masquage, la distanciation, la recherche des contacts, le lavage des mains et d’autres mesures pour maintenir eux-mêmes en sécurité jusqu’à l’année prochaine ». Les résultats du vaccin sont basés sur une analyse intermédiaire menée après 94 participants, répartis entre ceux qui ont reçu un placebo et ceux qui ont été vaccinés, ont contracté le COVID-19.

 

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance