CULTURE

Cinéma : Blanche Bana meilleure actrice d’Afrique centrale

L’actrice camerounaise a été primée au Burkina-Faso pour son rôle dans « Si loin … Si près » un long métrage gabonais produit par Serge Abessolo.

 

Petit à petit, Blanche Bana écrit son nom en lettres d’or dans le 7ème art camerounais et Africain. Prix de la meilleure interprétation féminine aux Ecrans Noirs 2015 pour son rôle dans « Le Colis 2 : Cercle Infernal » de Brice Numkam, a été primée samedi à Ouagadougou au Burkina-Faso dans le cadre des «Sotigui Awards ». Une cérémonie de récompense des meilleurs acteurs et actrices du continent africain et des afro-descendants des Antilles, des Africains de la diaspora. Pour cette 5ème édition, elle était en lice dans la catégorie Afrique Centrale avec sa compatriote Virginie Ehana, nominée pour son premier rôle dans « Innocent(e) », du réalisateur Frank Thierry Lea Malle et l’actrice Agnes Tormal (Tchad), sélectionnée pour sa performance dans « Safia » de Djendangde André Dionlar

Blanche Bana est récompensée pour son rôle dans « Si près …Si Loin», un long métrage fiction réalisé par Saturnin Ayenouet et produit par l’acteur Serge Abessolo. Dans ce drame romantique, elle joue le rôle de Matho. Le scénario raconte l’histoire d’un trio amoureux dans lequel, le personnage de Blanche Bana joue les trouble-fêtes.

En 8 ans dans le cinéma, Blanche Bana connaît une belle progression . Diplômée en informatique de l’I.A.I, c’est tout à fait au hasard qu’elle découvre le métier de comédienne sous le mentorat du producteur Michel Kamga qui la caste pour un projet. L’appétit vient en mangeant dit l’adage, Blanche Bana va prendre goût et continue l’aventure dans le 7ème. Elle profite des événements comme Ecrans Noirs pour se former et peaufiner son jeu d’acteur lors des masterclass .

Elle a déjà pris part à la cadre 19e édition de la « World Championships of Performing Art » en Californie aux Etats-Unis. Aujourd’hui, elle compte une belle filmographie et joue à la fois pour le grand et le petit écran. « Seul ceux qui aiment », d’Hervé Harding Ngueffo, « Le Colis », « Lex Nostra » de Gérard Désiré Nguélé ; « Monsieur L’Abbé » de Serge Alain Noah ; « Au Nom de la Loi » de Dominique Bihina ; « Au Cœur de la forêt » de Clotaire Minka. Elle est aussi très présente dans les web-series « Elle et Lui », avec Valery Ndongo, « Oups », etc. Placé sous le thème : « Culture de la paix : Quelle contribution des femmes du cinéma et de l’audiovisuel ? », les « Sotigui awards » ont sélectionné une quarantaine d’acteurs et comédiens d’Afrique sous les critères de la crédibilité de l’acteur dans le rôle qu’il interprète, la capacité et la qualité de conversation de l’acteur.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance