INTERNATIONAL

Après une semaine de chaos, le Pérou désigne Fernando Sagasti, un président consensuel

Fondateur du parti Morado, ce centriste devient le troisième chef de l’Etat en sept jours.

Pendant vingt­ quatre heures, le Pérou est resté acéphale. Ce n’est que lundi 16 novembre en fin d’après ­midi, après une semaine d’agitation politique, que la situation s’est débloquée et que le Congrès a désigné son chef, le député Fernando Sagasti, du parti Morado (centre). Il deviendra mardi président par intérim  le troisième en sept jours. « Ce qui manque à notre pays en ce moment, c’est la confiance. Faitesnous confiance, nous agirons comme nous le disons », a ­t­’il déclaré devant le Parlement.

La nomination de cet ancien ingénieur industriel de 76 ans, qui fait consensus au sein de la population et de la classe politique, fait suite à de longues tractations après la crise provoquée par la destitution, lundi 9 novembre, du président Martin Vizcarra (que M. Sagasti n’a pas votée) et l’accession controversée au pouvoir du président du Congrès, Manuel Merino, un ultraconservateur représentant de la vieille garde politique

Des manifestations historiques s’en étaient suivies pendant six jours, des dizaines de milliers de Péruviens descendant dans les rues aux cris de « Merino démission ». Des protestations pacifiques, violemment réprimées par la police samedi soir, faisant 2 morts, près de 70 blessés et au moins 5 disparus. M. Merino avait finalement démissionné dimanche

Fernando Sagasti, fondateur du parti Morado (centre), à la longue et illustre trajectoire académique, a été choisi par 97 parlementaires (26 ont voté contre). Mirtha Vasquez, du Frente Amplio (gauche), avocate environnementaliste, féministe et défenseuse des droits humains, devient, elle, la première vice­présidente du Congrès : ce serait elle qui prendrait sa place si M. Sagasti venait à quitter à son tour le pouvoir.

Mobilisation des jeunes « La désignation de Sagasti est l’une des meilleures solutions possible, considère le journaliste Gustavo Gorriti, directeur du média d’investigation IDL­Reporteros. Le parti Morado a voté en bloc contre la destitution et a gardé une position totalement cohérente en défense de la démocratie et contre l’usurpation du pouvoir par l’extrême droite qui, fort heureusement, n’a duré que cinq jours. »

Devant le Congrès et dans de nombreuses villes du pays, des dizaines de milliers de personnes, surtout des jeunes, s’étaient encore réunies lundi dans l’attente du vote, rendant notamment hommage à Inti Sotelo, 24 ans, et Bryan Pintado, 22 ans, les deux victimes de la répression policière. Les jeunes, jusque­là indifférents à la vie politique du pays, rejettent la corruption, le clientélisme et la défense d’intérêts particuliers de la part des parlementaires. La mobilisation de ce qu’on appelle la « génération du bicentenaire » (de l’indépendance du Pérou, qui sera célébrée en 2021) a surpris dans un pays peu habitué aux grands mouvements populaires.

La procureure générale, Zoraida Avalos, a annoncé lundi l’ouverture d’une enquête préliminaire pour abus d’autorité, homicide involontaire et disparition forcée de personnes contre Manuel Merino, son premier ministre et son ministre de l’intérieur, après les violences policières. « Je peux vous assurer que ces morts ne resteront pas impunies », a­t­elle affirmé

Le Tribunal constitutionnel (TC) doit encore se prononcer sur la constitutionnalité de la destitution de Martin Vizcarra, un président loué par la population pour sa lutte contre la corruption et son intransigeance à l’égard du Congrès. « Il faut voir combien de temps Fernando Sagasti va rester à la présidence, s’interroge Gustavo Gorriti. Il est possible, et ce serait la meilleure chose à faire, que le TC considère que la destitution de Vizcarra était illégale et qu’elle doit être déclarée nulle. Mais il laissera sûrement la décision d’un éventuel retour aux politiciens. » Mais si M. Sagasti reste au pouvoir, ajoute le journaliste, « sa présidence aura sans aucun doute une orientation démocratique, il saura bien s’entourer et il prendra des décisions intelligentes ».

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance
error: Alert: Tu copie ce contenu que c'est pour toi? !!