ECONOMIE

Agro-industrie : ayant financé l’usine de cacao de Kékem à 13 milliards de FCFA, SCB Cameroun demande le démontage de cette entreprise

« La Société commerciale de banque Cameroun porte à l’attention du grand public que pour les besoins de démontage des équipements d’une industrie agroalimentaire située dans la ville de Kekem, elle recherche d’urgence un expert en montage d’équipements industriels. Les offres devront être sous enveloppe fermée avec la mention « AR RECRUTEMENT EXPERT », à déposer au service courrier situé à la direction générale – Bonanjo Douala avant le vendredi 27 novembre 2020 », apprend-on du site internet de SCB Cameroun.

Rien à filtrer sur un tel revirement. Juste un an après l’inauguration en grande pompe de la seule entreprise de transformation de cacao à Kekem, Ouest Cameroun. Une année de fonctionnement au cours de laquelle, Neo Industry a quand même bousculé  certains ténors, à l’instar de Chococam. Les performances de Neo Industry affichent, 4 286 tonnes de cacao transformé, juste derrière Sic-cacao, 53 691 tonnes, Chococam, 1 553 tonnes et le dernier du classement fait par l’Office nationale du cacao et du café (ONCC), Ferrero, 717 tonnes.

Les premiers éléments qui pourraient justifier la brouille entre les marocains et Emmanuel Neossi, le président directeur général de Neo Industry pointent 18 mois de factures impayées. Nous y reviendrons.

Aloys Onana

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance