CULTURELIFE STYLE

[NOTE D’ECOUTE] : Sistah SEN séduit avec énergie sur « Coronavirus »

Elle est aux commandes du projet Reggae237 et s’attèle avec passion sur ce registre musical sacré patrimoine culturel immatériel de l’humanité le 29 novembre 2018. La Sistah a donné de la voix le 17 Octobre 2020, lors d’un mini-concert organisé au siège du CIPCA-Yaoundé.

Elle pourrait passer inaperçue à vos côtés, mais ses dreadlocks et un regard à la fois jovial et séducteur, laisse transparaitre son attraction. Elle, c’est Sistah SEN, une artiste qui a fait le choix audacieux de se marier au Reggae. C’est vrai, il s’agit d’une discipline musicale des plus immuables, mais aussi des plus difficiles et originales à adopter.

Cette fois ci, de sa voix puissante, elle a littéralement conquis son public, de prestige, lors de la visite de courtoisie de l’Ambassadeur de France au Cameroun au Centre International pour le patrimoine culturel et artistique. « Coronavirus » comme un hymne contre cette nouvelle menace sanitaire mondiale, traduit du caractère engagé de la chanteuse.

Le rocksteady fait partie d’une période où les artistes féminines sont le plus sur le devant de la scène en matière de « nouvelles musiques ». Avec des chanteuses comme Nora Dean, Marcia Griffiths, Doreen Shaffer, Joya Landis, The Soulettes ou The Gaylettes, les chansons d’amour prenaient une autre dimension. Phyllis Dillon l’une des grandes voix, elle, pleure le départ de son âme-sœur sur un riddim rocksteady absolument incontournable composé et joué par Tommy McCook & The Supersonics.

 

Sistah Sen et son amour pour le reggae roots

L’univers du reggae est souvent associé à un style purement masculin. Et pourtant, certains soirs la scène de la Case des Arts de Yaoundé il y’a quelques semaines a démontré le contraire.  Ces a priori ont été démontés dès la première partie engagée par la troupe, composée de deux musiciens et d’une chanteuse. Au micro, SISTAH, attachante dès les premières douceurs de sa voix, percutante dans ses textes dédiés à l’amour, la planète, au partage ou encore au reflet de ses colères contre les destructeurs de bien-être. La fusion de sa voix et des harmonies des musiciens fait jaillir de l’artiste un reggae roots au féminin assumé.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance