CULTURELIFE STYLE
A la Une

Drame: Après JP Sa’a, c’est au tour de Moussa Haissam de s’en aller

La famille des artistes camerounais est en deuil. Moussa Haissam est mort. Sa dépouille a été retrouvée le dimanche 4 octobre 2020 en état de décomposition à son domicile, situé au quartier Anguissa, dans l’arrondissement de Yaoundé 4. Il aura produit les plus grands noms de la musique camerounaise de Ben Decca à JP Essome dans les années 1990, l’age d’Or.

Le corps a été extrait par les sapeurs-pompiers en vue de l’inhumation. Selon les premières indiscrétions, le 2è vice-président de la SONACAM, société en charge de la gestion des droits d’auteurs de l’art musical, serait décédé deux jours plutôt. Mais il vivait seul; sa famille étant installée au Gabon. Une enquête est en cours pour déterminer les circonstances réelles de sa mort.

Moussa Haissam faisait partie des plus grands producteurs de musique au Cameroun. Il a particulièrement marqué la période allant du milieu des années 1980 au début des années 2000, en produisant des artistes de renom parmi lesquels Ben Decca, Bell’a Njoh, Dina Bell, Hilarion Nguema, Georges Dickson, Jean-Pierre Essome, Messi Ambroise etc.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance