SOCIETE

Affaire CRTV : Comprendre l’essence du message de Nourane Foster

Ne jetons pas l’opprobre sur l’honorable député Nourane Foster. Elle n’a fait qu’exprimer son avis par rapport aux contenus informatifs de la Cameroon Radio and Television (CRTV). Ma foi c’est aussi ça, la liberté d’expression dans notre pays.

Jamais dans cette vidéo de 50 secondes, elle n’a remis en question le professionnalisme du média à capitaux publics.  D’ailleurs nous savons très bien que toutes les chaînes de télévisions et radio se revendiquent d’exercer dans le professionnalisme. Respect de la ligne éditoriale, de la déontologie et de l’éthique.

À suivre les expressions du député Nourane Foster« contenus moches, démodés, vieux, pas intéressants à voir, faire de belles images » il est question ici de l’aspect artistique de la communication, encore plus dans le secteur de l’audiovisuel. Nous misons tout sur la qualité des textes, mais la manière de les rendre à l’antenne reste toujours à revoir. Il faudrait lier passion et talent. Nous sommes champions pour copier et coller les choses hors de notre frontière. Pourquoi pas aussi dans les journaux, éditions de divertissements et magazine tv, radio.

Je pense ici au grand journaliste reporter franco-camerounais Patrick FANDIO qui, avec ses équipes d’Hemisphere africa, servent des contenus alléchants aux publics. Il ne s’agit pas uniquement d’une succession d’images collées les unes suivant les autres pour faire office de simple illustration.

En outre, l’on a depuis plus de 25 ans, un même style de présentation des journaux et/ou magazines. Maximum deux plans sont utilisés. Les plateaux sont quasiment ennuyeux, contrairement à ceux que nous regardons dans le simple cas de la RTI (presse de la Côte d’Ivoire) qui a déjà pris le train de l’innovation.

plateau réel du journal 20h de la RTI
plateau virtuel du journal de 20h30 de la crtv

C’est vrai, il ne faut pas nager dans des illusions. Très peu de jeunes sont abonnés à la CRTV. Pourtant cette catégorie est en majorité la cible préférée des médias. Alors, renouvelons les contenus avec des montages impressionnants, des images captivant, des sujets intéressants. Il y a des sujets d’actualité qui sont en dehors des actions du régime en place, et qui concours pas au déraillement de la ligne éditoriale.

plateau réel de sport de RTI

Une nouvelle manière de servir l’information au public s’impose. Car un texte bien rédigé est meilleur, mais la façon dont il est rendu à l’antenne captive davantage.

Le message s’adresse ainsi à tous les média audiovisuels du Cameroun.

Par Ulrich Mmala

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance