RÉGIONALES 2020
A la Une

Marche insurrectionnelle : Les moto-taximen et sauveteurs du Mfoundi se désolidarisent

Les portes paroles de ces associations distinctes se sont présentés auprès du gouverneur de la région du centre afin d’apporter leur soutien au président Paul Biya.

Par Ulrich Mmala

Ils étaient près d’une centaine de benskiners à manifester sur l’esplanade des services du gouverneur du Centre Naseri Paul Bea, le 18 septembre 2020. Formés en bloc comme des soldats, les moto-taximen et les vendeurs à la sauvette du département du Mfoundi, s’emboitent le pas en direction de l’entrée principale.

Arborés aux couleurs du drapeau camerounais, synchronisées aux chasubles rose et orange, les syndicats laissent entrevoir l’objet de leur présence sur le lieu. « Non aux manifestations illégales, Non à la manipulation des moto-taximen. Oui, à la paix sociale et au dialogue, Oui au respect des institutions républicaines ». Des messages bien inscrits sur une banderole.

Cet évènement s’est déroulé en prélude à la marche du 22 septembre 2020, programmée par le leader du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (Mrc) Maurice Kamto. Le but étant d’inciter les populations au boycotte massif des premières élections régionales, qu’il qualifie d’illégale.

Mais les syndicats rassurent le gouvernement en prenant cette position aux antipodes des attentes du MRC. « Aucune goutte de sang des moto-taximen ne sera versée. Nous ne cèderons plus à la manipulation des partis politique de l’opposition. (…) à l’attention de tous mes collègues, mes confrères, vaquons jalousement à nos occupations quotidiennes ce jour-là (…) si le 22 septembre l’un de nous perd sa vie, le Mrc prendra-t-il en charge sa famille ? » déclare Mbazoa Tsoungui Mari, porte-parole des Moto-taximen du Mfoundi.

Par ailleurs, C’est le même champ patriotique entonné par les vendeurs à la sauvette. Soucieux du devenir de leur progéniture, et l’avenir du Cameroun, ils s’insurgent contre les activistes de l’opposition et condamnent avec la dernière énergie la marche insurrectionnelle organisée par « l’amateur des questions politiques. Aussi, ces sauveteurs ont profité de cette occasion d’adresser un message solennel au leader du Mrc « qu’il comprenne une fois pour toute que le pouvoir ne s’obtient pas avec la violence, encore moins dans le désordre » martèlent-ils.

Trois benskiners devenus conseillers municipaux

Les moto-taximen et les vendeurs à la sauvette font partie de la catégorie des personnes vivant avec un revenu économique extrêmement bas. Un environnement qui les expose le plus souvent à ce genre de manipulation orchestrée par les politiciens véreux.

Toutefois, L’actualité au Cameroun a toujours montrée qu’à chaque occasion, ces personnes économiquement vulnérables sont toujours placées devant les projecteurs de la scène des revendications de l’opposition, et utilisées comme des boucs émissaires.

Heureusement pour eux et mal chance pour les détracteurs, cette fois c’est une peine perdu. Les benskiners et sauveteurs font la sourde-oreille. La prise de conscience s’opère donc peu à peu depuis les derniers événements tragiques. Surtout que le chef de l’Etat a posé un regard particulier sur ces camerounais.

Lors des dernières élections municipales, le président du Rassemblement Démocratique du Peuple camerounais (Rdpc) a permis à trois benskiners de devenir des conseillers municipaux. Deux dans l’arrondissement de Douala 3ème et un dans l’arrondissement de Yaoundé 4ème.

Cette largesse du président Biya a suscité en ceux de l’espérance et une certaine considération. Le gouverneur du Centre Naseri Paul Bea qui recevait ces lettres de soutien, n’a point retenu son ressenti. « Au nom du président de la république je vous dis merci. Vous vous êtes spontanément désolidarisés de cette marche déstabilisatrice. C’est un acte patriotique. (…) aussi je vous rassure que le chef de l’Etat agit dans la légalité. Que personne ne vous instrumentalise. Quand on ne veut pas aller aux élections on reste chez soi ».

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance