TECHNOLOGIES
A la Une

HIGH-TECH : POUR UNE CONNEXION WI-FI OPTIMALE

Entre le télétravail et les loisirs numériques, nous en demandons toujours plus à notre box internet. suivez le guide pour profiter d’une meilleure couverture et d’un débit sans fil fluide.

Même dans cette période d’après-confinement, le télétravail reste d’actualité pour une partie d’entre nous. Et, avec lui, d’inévitables problèmes techniques. Pas facile, en particulier, de profiter à la maison d’une connexion sans fil stable, rapide et spacieuse. Bien sûr, si l’on utilise un ordinateur, on obtiendra le débit maximal en le reliant à la box par un câble réseau (de type RJ45). Et si l’on souhaite éviter de tirer des fils dans la maison, les boîtiers CPL, qui se branchent sur les prises de courant, constituent la meilleure alternative. Maintenant, s’il s’agit de travailler avec une tablette ou un smartphone, voire de passer d’une pièce à l’autre avec son ordinateur portable dans les mains, le Wi-Fi reste la solution incontournable. À condition qu’il se montre irréprochable… Heureusement, il existe plusieurs moyens de l’optimiser ou encore d’opter pour des alternatives. Pour mettre toutes les chances de son côté, on commencera par éviter les interférences. Si vous possédez une autre box qui émet un signal sans fil, une seconde borne Wi-Fi ou des appareils qui diffusent des ondes radioélectriques (téléviseur avec tuner déporté, téléphone DECT, émetteur Bluetooth, babyphone, four à microondes mal isolé, etc.) mieux vaut les déplacer ou les désactiver. « Il existe des applications qui peuvent aider à détecter les interférences, explique Sébastien, vendeur de matériel pour réseaux informatiques. Mais le plus simple, pour savoir si un équipement électrique perturbe le signal WiFi, c’est d’éteindre et de débrancher les appareils un par un et d’observer le résultat sur la connexion sans fil. »

« Un petit supplément »

Sachez aussi que la box internet des voisins peut perturber votre réseau. Une manière d’y remédier consiste à choisir un canal alternatif pour communiquer sur une plage de fréquence différente de celle des box alentour. Accédez aux paramètres de votre box, rubrique Wi-Fi, puis identifiez le menu qui permet de sélectionner un canal particulier. La fonction « radar » de certaines box permet d’analyser les réseaux environnants pour choisir le meilleur canal : en général, pour un signal à 2,4 GHz, il s’agit du 1, du 6 ou du 11. Enfin, plus il y a de personnes connectées au Wi-Fi, plus le débit sera lent. Gardez cette idée en tête…

A lire aussi Enseignements secondaires: Lancement des cours à distance avec l’appui de l’UNESCO

Ne placez pas votre box n’importe où. Et surtout pas sous le téléviseur, dans une bibliothèque au milieu de livres ou dans un placard fermé. « Certains clients sont tentés de cacher leur box internet, témoigne Sébastien. J’en ai vu qui l’enfermait dans leur meuble TV ou qui l’installaient derrière la porte du sous-sol. Résultat, les appareils qui cherchaient à se connecter ne captaient qu’un signal extrêmement faible. » Choisissez un emplacement en hauteur (entre 1 et 1,50 m du sol) de préférence à bonne distance des murs. Rappelez-vous que le signal Wi-Fi est facilement bloqué par des cloisons épaisses, par un aquarium ou par des objets métalliques.

D’ailleurs, le signal Wi-Fi de votre box internet n’est peut-être pas de la meilleure qualité. « Pendant longtemps, les opérateurs ont considéré la connexion sans fil comme un petit supplément qu’ils offraient avec l’abonnement ADSL, observe Sébastien. Ainsi, certaines box ne fournissent qu’un Wi-Fi bas de gamme correspondant à d’anciennes normes, difficile à paramétrer et dépendant d’antennes pas toujours bien placées dans le boîtier. »

Changer d’équipement

Les plus anciennes box se limitent à la norme 802.11g, qui assure un débit maximal de 54 Mbps. Les plus récentes adoptent la norme 802.11n (jusqu’à 600 Mbps théoriques) ou 802.11ac qui peut atteindre 1 300 Mbps mais dans un rayon peu étendu et avec un émetteur équipé d’antennes spéciales. L’avenir est au Wi-Fi 6, dont le débit peut dépasser les 2 Gbps. Pour l’instant, seule une poignée d’appareils (smartphones haut de gamme de Samsung, Huawei et Xiaomi, iPhone 11 et 11 Pro, iPad Pro 2020) et de box internet sont compatibles avec cette norme. Pensez-y toutefois : il est peut-être temps pour vous de changer d’équipement.

A lire aussi Réseaux sociaux : Près de 8 millions de Camerounais connectés

En fait, il peut être plus avantageux de remplacer le Wi-Fi de la box en s’équipant d’un véritable routeur WiFi, un petit accessoire doté d’antennes spécial et capable de fournir un débit maximal (jusqu’à 3 Gbps, voire 6 Gbps pour les plus récents). L’idéal consiste à relier ce boîtier à la box par l’intermédiaire d’un câble Ethernet (RJ 45) et à désactiver le Wi-Fi de la box. En fonction de la longueur du câble, il est alors possible de lui trouver un emplacement optimal. On peut ainsi bénéficier des dernières technologies sans avoir à changer de box internet.

Avec le Figaro

A lire aussi Afrique : panne d’Internet, la défaillance du câble WACS localisée à Limbe

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance