SOCIETE

Emploi : des lendemains difficiles pour les Docteurs PHD

Une fois le parchemin obtenu, les titulaires du Doctorat ne savent plus à quel Saint se vouer. Certains constituent une charge pour la famille. D’autres, par contre, usent d’astuces pour joindre les deux bouts. En attendant un éventuel recrutement à la Fonction publique.

Ambiance studieuse ce 9 septembre dans un centre de préparation des concours, à Yaoundé. Face au tableau, George, 41 ans, explique des formules de physique aux apprenants qui préparent le cours d’entrer dans des écoles normales supérieures. George est titulaire d’un Doctorat en Science physique, soutenu en 2017, avec mention très bien. Dispenser les cours dans les centres le préparation n’est pas son unique activité. La rente en ligne fait partie le ses occupations. « lewton » comme l’appellent affectueusement es étudiants, n’est pas le seul Docteur PHD dans cette situation d’auto-emploi.

Ils sont nombreux ces Docteurs PHD qui usent d’astuce pour se tailler la part du lion dans le monde d’emploi. Dans un bureau modeste scindé en quatre pièces au quartier Jouvance à Yaoundé, Pierre Nka a pris ses quartiers. Ledit bureau abrite Mittelafrika Research Ins, entreprise de presse en ligne spécialisé dans la relation Allemagne-Afrique et en même temps cabinet de consultation. Entreprise appartenant à Pierre Nka, âgé de 39 ans, titulaire d’un Doctorat en Science politique obtenu janvier 2019. Pour gagner sa vie, Dr Pierre Nka jumelle ses deux casquettes de journaliste et Docteur en science politique. Il dispense les cours de journalisme dans les instituts supérieurs privés, organise des séminaires de formation spécialisés pour des journalistes.

Célibataire et père de plusieurs enfants, Dr Pierre Nka bénéficie encore du soutien familial. Il espère être recruté dans les universités publiques. Mais, il a une alternative. « Au cas où on n’est pas recruté dans les universités publiques, je compte approfondir les recherches et être davantage spécialiste de ce qu’on a choisi notamment la relation Allemagne-Afrique. Je vais approfondir le développement de mon cabinet, mettre l’accent sur la formation au sein des institutions privées.» Situation similaire chez Rodrigue Fotso, titulaire d’un Doctorat en grammaire espagnole. D’habitude, il est enseignant vacataire dans plusieurs instituts supérieurs privés où il gagne difficilement son pain quotidien. Même en cas de non recrutement à la Fonction publique, il pourra toujours dispenser son savoir académique «dans les instituts supérieurs privés nationaux et étrangers, être consultant»

L’on se souvient encore du projet de recrutement spécial des Docteur PHD lancé par le chef de l’Etat en 2019. Ce projet consistait à offrir à l’ensemble du système universitaire, 2000 nouveaux postes d’enseignants. Ce recrutement spécial s’étale sur trois années : 1000 enseignants en 2019, 500 en 2020, et 500 en 2021.

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance