CULTURE
A la Une

Culture : Mbanga se mobilise pour accueillir l’artiste GIMEX pour une soirée dédicace

La ville de Mbanga localité située dans le littoral plus précisément de la Moungo se mobilise pour accueillir L’artiste chanteur Gimex.

Un privilège pour cette ville qui à l’occasion découvrira son nouvel album Etincelle. Ce 18 Septembre 2020 dès 19h, au complexe New Town de la mythique ville de Mbanga. L’évènement commencera ce 18 Septembre à 13h par une conférence de presse.  De son Vrai nom Bwopbou Gildas Mermex, l’artiste sera surnommé  très tôt Guillou par ses camarades de classes. Les corps et les cœurs vont vibrés tous à Mbanga à la présentation de l’album « Étincelle». La cerise sur le gâteau, le public attendu des 4 coins du Cameroun et même de la diaspora en profitera  pour revisiter son maxi single de 03 titres <<Maman Georgette>> sorti en 2017 en Hommage à sa Mère.

Gimex fait ses classes dans l’émission à succès de talent en herbe Délire, après avoir animé divers concerts scolaires à Mbanga ou il était déjà une véritable vedette.  Invité à la première partie du concert de Innoss’B en 2019 etc…

A lire aussi Lassana Diarra :Son incroyable réussite dans les affaires

C’est donc un artiste résolument engagé et passionné qui présentera un album de 06 titres avec différentes thématiques : l’amour, la paix, l’égalité sociale et la justice. Pour enflammer cette soirée dédicace,  plusieurs artistes seront à ses côtés : Ake Loba Fils, Joe Gaby, Kat Muna, Fred Miyenga, Pruta, Charly Enama, Dea The Busker et bien d’autres.

Pour cette album sortie en 2019, Gimex gendarme de profession très préoccupé par les crises sécuritaires au Cameroun, a composé deux chansons« Forces de défense et Boko Haram » en hommage aux soldats au front des lignes contre la nébuleuse secte islamiste terroriste Boko Haram et contre les groupes armées aux velléités sécessionnistes.

A lire aussi Georges Minyem fait son come-back et séduit à nouveau le public via « Cœur Bohème »

Un artiste engagé à démontré son engagement patriotique par la chanson en plus du front.  . Dans son élan de conscientisation, il invite également  dans   « pauvre petite fille riche »  les filles à plus de travail et de conscience.

In fine, Un album de 06 titres dans lequel il prône le respect de la tradition, l’intégration nationale à travers l’unité. Des chansons à, la fois atemporelle et patriotiques. Qui traduisent avec maestria l’universalité de cet artiste atypique dont le talent et l’engagement force admiration et respect.

A lire aussi Serge Maboma: « Notre programmation d’un artiste par mois nous situent déjà jusqu’après mai 2021 !

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance