SOCIETE
A la Une

Booster la production laitière: Le MINEPIA fait importer 165 des génisses gestantes

Ces bêtes en provenance de la France marqueront l’implémentation de la stratégie nationale d’amélioration génétique des vaches laitières au Cameroun.

Par Ulrich Mmala

Le gouvernement a opté pour la race montbéliarde. Attendues sur le tarmac de l’aéroport international de Garoua, les génisses gestantes arriveront le 2 octobre 2020.

Leur particularité est d’avoir une adaptation plus facile à des conditions climatiques rudes. L’eau et l’herbe en abondance garantissent une production de 20 litres de lait par jour et par vache.

Aussi des implications technologiques dans la traite permettent d’intensifier la production du lait. Les génisses partiront de Garoua à destination de la station d’élevage de Louguéré. L’objectif consiste à répondre à des besoins d’acclimatation.

Seulement, la sélection des bénéficiaires a fait l’objet de multiples consultations. La possession des champs fourragers et des points d’eau sont indispensables. Tout un cahier de charges lie les bénéficiaires à l’administration de l’élevage.

Toutefois, les bergers prendront part à des formations adaptées avant la distribution des vaches. Une liste de vétérinaires à contractualiser sera mise à leur disposition à l’effet d’assurer le suivi sanitaire des génisses gestantes.

Le Cameroun qui cible ainsi l’augmentation de sa production laitière, accuse un déficit de 120 mille tonnes par an. L’importation du lait et de ses produits dérivés coûtent encore 20 milliards de francs par an au trésor public.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance