AUTRESINTERNATIONAL
A la Une

Présidentielle: Donald Trump veut relancer sa campagne grâce à la Convention républicaine

La convention républicaine démarre ce lundi pour une durée de quatre jours à l’issue desquels Donald Trump doit formellement accepter l’investiture de son parti. Une séquence qui devrait permettre au milliardaire de tenter de reprendre de l’élan, alors qu’il est dominé par le démocrate Joe Biden dans les sondages.

En retard dans les sondages face à Joe Biden, Donald Trump aborde la convention du parti républicain qui s’ouvre lundi 24 août à Charlotte, en Caroline du Nord, avec l’obligation de se relancer.

Tout comme son pendant démocrate, la convention républicaine va être majoritairement virtuelle pour cause de coronavirus et très peu d’intervenants s’exprimeront depuis Charlotte.

S’il sera bien à Charlotte lundi, contrairement à Joe Biden qui ne s’est pas rendu à Milwaukee, où se tenait la convention démocrate, Donald Trump n’aura pas le droit à la grand-messe populaire sur laquelle il comptait beaucoup, seule une poignée de délégués ayant fait le déplacement. Il va se rattraper en intervenant lors de chacune des quatre journées de la convention, alors que les candidats ne s’expriment traditionnellement qu’en clôture.

Discours à la Maison Blanche

Le chef de l’État prononcera son discours d’investiture jeudi depuis la Maison Blanche, ce qui a fait grincer quelques dents, y compris côté républicain, certains goûtant peu le mélange entre président et candidat.

Largement devancé dans tous les sondages nationaux depuis des semaines, donné battu dans de nombreux États-clés, le chef de l’État américain veut reprendre de l’élan, comme il avait été capable de le faire en 2016 après un été difficile.

Pour y parvenir, l’équipe de campagne table sur une convention « très optimiste et gaie », a indiqué le conseiller Jason Miller dimanche sur la chaîne NBC. L’idée, selon l’ancienne porte-parole de la Maison Blanche sous Donald Trump, Sarah Sanders, est de trancher avec le ton supposé apocalyptique de la convention démocrate, entièrement tourné vers la menace d’une réélection de l’actuel président.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance