POLITIQUESOCIETE
A la Une

Kribi-Lokoundjé: La famille de Lydienne Solange Taba tuée par le Sous-préfet réclame Justice

La famille de dame Lydienne réclame justice. Alors que la levée de corps a eu lieue à l’Hôpital de District de Kribi ce vendredi 28 Aout 2020, des échauffourées se sont déroulés. La gendarmerie est intervenue sur place afin de calmer les esprits. Le Chef de Famille de la compagne assassinée a dit ouvertement au micro de nos confrères de Canal 2, que les choses ne se termineront pas comme ça.

De sources sécuritaires, la prénommée Lydienne est décédée par balle, suite à une « manœuvre maladroite » de l’arme par son compagnon, Franck Derlin Eyono Ebanga, Sous-Préfet de l’arrondissement de Lokoundje, dans la matinée du 25 juillet 2020.

Consternation, désolations au sein de l’entourage du drame. Des interrogations à n’en point finir. Comment cela-t-il est arrivé ? S’agit-il d’un crime prémédité ? Le sous-préfet étant formé à la manipulation de l’arme, pourquoi n’a-t-il pas pris des mesures précautions qui s’imposent ? Au lendemain de cette scène mortelle, les populations de l’arrondissement de Lokoundjé, département de l’Océan, région du Sud Cameroun n’en reviennent pas. La veille du drame, certains voisins racontent qu’ils n’avaient pas entendu « des éclats de voix ou des scènes de disputes », habituels au sein des couples.

Selon la première hypothèse des forces de maintien de l’ordre et de sécurité, « ce drame est dénué de toute préméditation ou d’une quelconque volonté de donner la mort ». Ces sources confient que le jeune Sous-préfet et sa compagne s’apprêtaient à voyager probablement pour passer le week-end à Douala. Dans leur chambre, les deux préparaient alors leurs valises. Entre plier une chemise ou pantalon, Franck Derlin Eyono Ebanga décide de nettoyer son arme. C’est ainsi que le coup de feu se déclenche et atteint mortellement sa compagne, « entre la gorge et l’épaule ». Lydienne Solange Taba, par ailleurs étudiante à l’université de Douala, sera transportée d’urgence à l’hôpital de district de Kribi où elle décède.

Enquête en cours

Aussitôt informés de cette triste nouvelle, le Préfet de l’Océan et le Procureur de la République se sont rendus sur les lieux du drame. En présence de ces autorités et des médecins légistes, la famille de la défunte a reconnu la dépouille de la jeune fille. Son corps a été mis à la morgue de l’hôpital de District de Kribi. Quant à son compagnon, le Sous-préfet Franck Derlin Eyono Ebanga, il se trouve entre les mains de la gendarmerie pour besoin d’enquête ouverte à l’effet de clarifier les circonstances de cette mort tragique.

Fraîchement installé dans ses fonctions, le 10 juillet 2020, le sous-préfet, Franck Derlin Eyono Ebanga, la trentaine à peine, était jusqu’au 9 juillet dernier, 1er adjoint préfectoral auprès du Préfet de l’Océan. Lydienne Solange Taba, née le 12 septembre 1997, étudiante, était originaire d’Elogbatindi, un des villages de l’arrondissement de Lokoundjé.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance