ECONOMIESOCIETE

Extrême-Nord 378 762 élèves sans acte de naissance

Le chiffre est du Bunec qui a entamé une campagne d’enregistrement des faits d’état civil le 12 août dernier.

Dans la région de l’Extrême Nord, au cours de l’année scolaire 2019-2020, on a dénombré en tout 378 762 élèves sans acte de naissance, soit 40,88% de l’effectif d’inscrits au cycle primaire.

D’où l’importance d’une campagne sensibilisation en vue de rectifier le tir. C’est dans ce sillage que l’antenne régionale de l’Extrême-Nord du Bureau national de l’état civil du Cameroun (Bunec) veut vulgariser les procédures de délivrance des actes d’état civil à la faveur de la journée africaine de l’enregistrement des faits et des statistiques de l’état civil. Laquelle est la placée sous le thème « Enregistrement des faits d’état civil et statistiques de l’état civil : un service essentiel pour surveiller et atténuer l’impact des situations d’urgence ».

C’est le 12 août 2017 que la journée africaine de l’enregistrement des faits et des statistiques de l’état civil a été instituée au Cameroun. Mais, n’avait pas encore été célébrée. Pour cette première édition qui se tient depuis le 12 août dernier, l’antenne régionale du Bunec a procédé à la pose de banderoles et affiches en vue de sensibiliser les populations sur l’importance de l’enregistrement des faits d’état civil dans la ville de Maroua. Selon le chef d’antenne régionale du Bunec, Japonais Fils Tombalbaye, « l’état civil est un service essentiel en situation d’urgence et chaque citoyen doit être informé sur les différents contours de la délivrance de ces documents dont l’importance n’est plus à démontrer. Pour le cas spécifique des actes de naissance par exemple, l’absence de ce document qui est un droit absolu de l’enfant entraîne la déperdition scolaire et tous les désagréments que cela peut engendrer. Il est donc important pour nous d’informer la population à travers cette caravane urbaine pour passer le bon message et inciter tous les parents à délivrer l’acte de naissance à leurs progénitures à la naissance »

Japonais Fils Tombalbaye a par ailleurs tenu à passer le message selon lequel, « L’acte de naissance garantit l’accès à l’identité, à la nationalité et aux services sociaux de base. L’acte de mariage atteste l’union entre deux époux et l’établissement des actes de décès rend efficace l’intervention de l’Etat en faveur des populations, en situation normale comme en situation d’urgence ». Pour les populations de la ville de Maroua dont les procédures de délivrance des actes d’état civil relèvent du mystère et constituent un véritable calvaire, l’avènement du Bunec a constitué à lever le voile sur la nécessité à se faire délivrer ces documents.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance
error: Alert: Tu copie ce contenu que c'est pour toi? !!