POLITIQUESOCIETE
A la Une

Elections Régionales 2020: L’élite du Mfoundi divisée au sujet de Tsimi Evouna

L’ancien délégué du gouvernement auprès de la Communauté urbaine de Yaoundé est divisé avec une partie de l’élite de Mfoundi pour le contrôle la présidence du Conseil régional.

C’est une information relayée par notre confrère Mutations édition de ce 28 août 2020 parue en kiosque. Des démarches souterraines visant le contrôle de la présidence du Conseil régional divise l’ancien délégué du gouvernement auprès de la Communauté urbaine de Yaoundé Gilbert Tsimi Evouna et une partie de l’élite du département du Mfoundi. 

Philipe Mbarga Mboa

Notre confrère Mutations rapporte que le 31 juillet 2020, le ministre chargé de missions à la présidence de la République Philippe Mbarga Mboa a tenu dans son domicile une réunion à laquelle Gilbert Tsimi Evouna n’a pas été convié. Selon des indiscrétions, il n’y a pas été invité parce qu’il n’assume plus aucune fonction officielle. Les personnes qui ont pris part aux assises étaient les collègues membres du gouvernement originaires du département de Philipe Mbarga Mboa, des députés, maires, sénateurs et les 230 chefs traditionnels de Yaoundé. Gilbert Tsimi Evouna voyant d’un mauvais oeil son absence à cette réunion, a pensé à une tentative d’exclure le patriarche du Mfoundi des futures élections régionales.

«Plus disert, un autre participant à cette rencontre déclare être au courant des démarches souterraines de l’ex-délégué du gouvernement auprès de la communauté urbaine de Yaoundé, en vue d’être élu président du Conseil régional du Centre. Or, d’après lui, « le caractère cassant et peu coopératif de Tsimi Evouna ne plaide pas pour lui». Il est convaincu, en effet, qu’en dépit de son bilan de super-maire de la capitale (2005-2020) jugé positif, « le Mfoundi dans une large majorité ne souhaiterait pas qu’il soit investi pour ce poste. Toutefois, si le choix de la hiérarchie du parti est porté sur lui, nous nous y plierons ». Nos multiples tentatives d’entrer en contact avec l’ex-délégué du gouvernement ont été vaines», écrit Mutations.

Notre confrère rapporte qu’un proche de Gilbert Tsimi Evouna affirme que l’ancien délégué du gouvernement auprès de la communauté urbaine de Yaoundé « a des états de service visibles et incontestables ». Il déclare également qu’il y a une campagne visant à le disqualifier auprès d’une partie des filles et fils du département et avise que celle-ci pourrait « porter les germes de la division ».

Source: ActuCameroun

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance
error: Alert: Tu copie ce contenu que c'est pour toi? !!