INTERVIEW

David Eboutou, un homme sur Facebook, grâce à qui de multiples familles se retrouvent (interview)

L’époque où, lorsque l’on perdait un être cher et pour le retrouver que ce soit en vie ou mort, il fallait entamer des procédures policières interminables et incertaines est révolue.

En effet, avec la digitalisation du monde et l’ampleur fulgurante que prennent les réseaux sociaux, tout est désormais possible, ou dirai-je presque possible surtout quand derrière ces canaux de communication, se cachent des personnes particulières au cœur incroyable capables de transformer comme par magie la vie ou l’avenir d’un individu, d’une famille, d’un couple.

David Eboutou, est l’une de ces personnes. Avec une page officielle Facebook comptant plus de 84,000 abonnés, cet acteur majeur de la société civile critique a réussi le difficile pari de réunir des familles séparées depuis des années, à ramener un enfant kidnappé chez lui et sauver des malades qui n’avaient pas de moyens financiers, entre autres.

A lire YAOUNDE Un pasteur tue et enterre trois de ses fidèles

Afin de percer davantage le mystère de cet homme aux multiples casquettes, nous nous sommes rapprochés de l’influenceur qui a bien voulu nous accorder un entretien téléphonique dont la tenue suit :

– Bonjour M. Eboutou et merci de nous avoir accordé cet entretien. Nous aimerions bien savoir, qui est David Eboutou ?

Mon nom est DAVID MELVIN EBOUTOU. Je suis né en 1983 à la Maternité d’Enongal à Ebolowa. Je suis Bulu de mère et Mvae-Ntumu de Père.

Pouvez-vous nous édifier sur votre orientation académique ?

Je suis en phase terminale en ce moment d’un troisième cycle en Histoire des Relations Internationales à l’université de Yaoundé 1.

A lire CABALE : LE DGSN RESTE DROIT DANS SES BOTTES

– Parlez nous de votre entrée dans le monde professionnel ( première expérience professionnelle, les difficultés rencontrées, les choix…)

J’ai touché un peu de tout dans le milieu professionnel. Je suis passé par l’Enseignement ou j’y suis encore de manière sporadique. Je reste dans les milieux de la communication et j’exerce en ce moment comme chroniqueur sur Équinoxe Radio après être passé comme consultant Sur Afrique Media et Vision 4. Cette dernière chaîne m’a d’ailleurs causé des ennuis judiciaires avec son PDG avec qui je suis toujours en justice. Il y’a un peu plus de 10 ans aujourd’hui, j’ai également été recruté dans la fonction publique camerounaise.

– Comment vous êtes-vous retrouvé à faire de la politique ?

Je ne dirais pas que c’est une passion. C’est d’aventure un désir de contribuer activement à la bonne marche des affaires du Cameroun et le champ médiatique m’en a offert l’opportunité.

A lire Meyomessi: La panthère tuée inquiète la population

– D’où est venu l’inspiration de la création d’une page officielle? Quel était le véritable but au départ ?

Je n’y avais véritablement jamais pensé. Il se passe simplement qu’à un certain moment,des internautes m’ecrivaient par divers canaux pour se plaindre du fait qu’ils n’arrivaient pas à me lire ou que je ne validais pas leurs demandes d’amitiés. Ces derniers en profitaient pour me suggérer de créer une page qui pourrait ainsi résoudre ce problème. Un ami qui avait déjà une grande expérience a ainsi été contactée, il s’agit d’Éric Vareni,Directeur de Publication de la plate forme ”Le Quatrième Pouvoir “. Faute de temps,c’est à lui que je confie la tâche de me créer une page officielle. Ce qu’il fait avec beaucoup de plaisir. La suite vous la devinez…ce sont des publications qui s’en suivent et un nombre impressionnant d’abonnement au quotidien.

– Qu’est-ce qui a inspiré M. David Eboutou à lancer des avis de recherches sur sa page grâce à laquelle de multiples familles se sont retrouvées et continuent d’ailleurs de se retrouver? Aussi, à lancer des appels d’urgence pour les cas défavorisées.

C’est mon côté empathique et humaniste. J’ai toujours voulu que ma page se démarque de toutes les autres pages qui pilulent la toile. Pour cela,j’ai toujours voulu que ma page fasse œuvre utile. C’est ainsi que je me suis dit qu’il fallait privilégier le côté humanitaire et alterner avec l’actualité politique. Jetais davantage porté vers le secours des détenus car le fait d’y avoir été m’a mis en face de terribles injustices et de la souffrance de l’être humain dans sa phase la plus extrême. Je ne pouvais pas faire autrement que de contribuer à ma manière à soulager des âmes en souffrance. De fil en aiguille,d’autres spectres se sont ouverts avec des annonces de pertes ou de recherches de personnes disparues et par la Grâce de Dieu,le retour pour la plupart des cas était favorable car,les mêmes personnes venaient nous témoigner de leurs gratitudes en rapport avec des retrouvailles heureuses ou des solutionnements à leurs problèmes.

A lire MTN Cameroon: Stephen Blewett, nouveau DG

– Quelle est votre plus grande fierté aujourd’hui ?

Indéniablement celle de savoir que grâce à mes modestes initiatives, de nombreuses familles et de nombreux camerounais ont pu retrouver le sourire et la joie soit,d’une liberté retrouvée, d’un malade guéri, d’un parent ou membre de la famille retrouvé après de longues années de disparition ou même par des apports financiers qui ont permis de débloquer un certain nombre de situations désespérées.

– M. David Eboutou entreprend-il à l’avenir créer un centre pour des couches défavorisées afin de mieux continuer son combat? Ou a-t-il un autre projet qui s’apparente à son rôle de médiateur entre plusieurs familles séparées ?

J’y ai souvent pensé. C’est un projet qui demande beaucoup de moyens à la financier,matériel,humain etc.. Mais j’ai appris à confier à Dieu tous mes projets et le laisser me conduire tout simplement.

– Aujourd’hui où de nombreuses personnes vous suivent et vous admirent, cela vous a-t-il coûté votre paix ? En d’autres termes, avez-vous l’impression de vous être fait des ennemis à cause de votre bonne cause sociale?

Quoi que l’on fasse,on sera toujours mal compris. On ne peut pas toujours faire l’objet d’un consensus dans nos démarches,nos entreprises et nos actions. On trouvera toujours à redire. J’ai intégré cet aspect de choses depuis longtemps et je puis vous dire que je sais comment gérer ceux qui me combattent ou qui me voient aux gémonies. J’ai trouvé la bonne thérapie pour garder mon esprit sain sans qu’il ne soit infecté par un mauvais esprit qui pourrait le corrompre.
Mon seul souci avec les administrateurs de ma page c’est le nombre très important des requêtes et,malheureusement, malgré nos efforts,l’on ne peut satisfaire tout le monde. Juste un exemple,nous recevons entre 150 et 200 messages dans notre boite messenger par jour et près de 100 messages sur whatsapp de personnes qui nous présentent des requêtes. Vous comprenez que ce n’est pas évident et cela nous embarrasse énormément de ne pas toujours pouvoir satisfaire tout le monde. C’est l’occasion pour moi de m’en excuser auprès de nos nombreux suiveurs qui ne voient pas souvent leurs requêtes publiées.

A lire Magasco et Lady Ponce rendent hommage à la légende NKODO SITONY dans « Nyang Nyang »

Des hobbies et loisirs …?

Essentiellement lecture et Gymnastique.

Nous vous avons joint ici, quelques clichés des nombreuses réalisations de David Eboutou :

David Eboutou n’est peut-être pas le plus riche du monde, mais la richesse de son cœur est aussi immense que le nombre de familles qui se retrouvent tous les jours grâce à lui.

Paule Bao

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance