INTERNATIONAL
A la Une

États-Unis : la Cour suprême autorise un procureur à accéder aux documents financiers de Trump

La Cour Suprême américaine a jugé jeudi qu’un procureur new-yorkais était autorisé à consulter des documents financiers du président américain Donald Trump, dont ses déclarations d’impôt. Contrairement à tous ses prédécesseurs depuis les années 1970, Donald Trump refuse de les communiquer.

Alors qu’il a toujours été très secret sur sa fortune, Donald Trump est acculé à rendre des comptes à la justice new-yorkaise. La Cour suprême des États-unis a autorisé, le 9 juillet, le procureur de Manhattan, Cyrus Vance, à obtenir des documents sur la situation financière et les impôts du président américain entre 2011 et 2018.

La plus haute juridiction du pays a jugé qu' »aucun citoyen, pas même le président, ne peut éviter d’avoir à produire des documents en cas d’enquête pénale ». Une affaire sensible pour le locataire de la Maison Blanche et magnat de l’immobilier, qui a toujours refusé de rendre publiques ses déclarations de revenus, un geste pourtant accompli par tous ses prédécesseurs depuis les années 1970 dans un souci de transparence.

En revanche, dans une affaire distincte, la Cour suprême a décidé de bloquer, pour l’instant, le transfert de ces mêmes documents à trois comités d’enquête de la Chambre des représentants, à majorité démocrate. Elle a décidé de renvoyer la décision à des tribunaux inférieurs. « Cette affaire était la plus politique, souligne Bruno Daroux, chroniqueur international à France 24, et la Cour suprême s’en déleste au motif que le législatif ne peut pas superviser à ce point l’exécutif. »

Source: France24

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance