INTERNATIONAL
A la Une

Au Tchad, les législatives reportées pour la 5ème fois!

Cinq. C’est le nombre de fois que les législatives prévues depuis 2015 au pays d’Idriss Deby, ont été reportées. Quand ce ne sont pas des raisons financières, ce sont des raisons sécuritaires qui sont invoquées par les autorités pour justifier la non-tenue desdites élections.

Alors que l’on croyait enfin tenir la bonne date, c’est-à-dire décembre prochain, le renouvellement du parlement vient, une nouvelle fois, d’être repoussé aux calendes… tchadiennes; la nouvelle date prévue en 2021, après la présidentielle d’avril, étant fixée entre le 23 et le 24 octobre 2021 sans que l’on ne puisse dire avec certitude si elle sera tenue.

Cette fois-ci, le bouc émissaire est « l’épidémie de coronavirus [qui] a fait prendre du retard au processus de recensement des électeurs », alors que l’actualisation du fichier électoral « est impossible à faire lors de la saison des pluies » qui s’étend généralement de juillet à septembre, en raison de l’impraticabilité des routes durant cette période.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance