INTERNATIONALLIFE STYLE

People: Ce qui a changé pour les « anges déchus » Meghan & Harry

Suppression des titres de noblesse, nouveau cabinet d’avocats, rares engagements royaux… Les bouleversements sont nombreux pour les parents du petit Archie, depuis qu’ils ont quitté officiellement leurs fonctions royales le 31 mars. Immersion dans le nouveau quotidien que construisent les Sussex.

ls ont quitté le Canada pour s’installer à Los Angeles, révélait le Sun, le jeudi 26 mars. Depuis, le prince Harry et Meghan Markle sont confinés avec leur fils Archie dans le manoir de l’acteur américain Tyler Perry. Mais ce bouleversement est loin d’être le dernier que connaîtra le clan. Plus de trois mois après avoir pris leurs distances avec la famille royale britannique, le duc et la duchesse de Sussex avaient définitivement quitté leurs fonctions royales, le mardi 31 mars. De leur rapport plus intransigeant aux médias à la suppression de certains de leurs titres de noblesses, en passant par la fermeture de leurs bureaux de Buckingham Palace, le couple voit son quotidien subir de nombreux bouleversements.

Après leur départ, le prince Harry et Meghan Markle ont été autorisés à conserver les titres de duc et duchesse de Sussex. Mais en quittant la monarchie, le duo a renoncé au titre d’Altesse Royale. Invité de prestige d’un sommet à Édimbourg, en Écosse, le 26 février, le duc de Sussex avait d’ailleurs demandé à ce qu’on l’appelle «juste Harry». Les parents du petit Archie conserveront cependant certains titres de noblesses, comme ceux de comte et comtesse de Dumbarton, et de baron et baronne de Kilkeel. Cependant, le couple, qui utilisait le nom Sussex Royal à des fins commerciales, se verra contraint d’abandonner ce terme. «S’ils n’exercent plus de fonctions officielles et qu’ils cherchent maintenant d’autres opportunités commerciales, ils ne sont tout simplement pas autorisés à se vendre en tant que membres de la famille royale», a ainsi révélé une source proche de la royauté au Daily Mail, mi-février.

Le sujet n’en finit plus d’alimenter la controverse. Après l’annonce de la prise de distance des Sussex avec la famille royale, qui affirmaient vouloir partager leur temps entre l’Amérique du Nord et le Royaume-Uni, les contribuables britanniques s’étaient montrés réticents à l’idée de financer la sécurité du couple. La polémique autour des tâches incombant aux gardes du corps des Sussex, qui seraient chargés de faire les courses et d’apporter du café au duo, n’avait pas arrangé les choses. Le Canada avait un temps payé pour la sécurité de la famille, réfugiée sur l’île de Vancouver. De novembre 2019 à février, la police montée du pays assurait ce rôle. Bill Blair, le ministre canadien de la Sécurité publique, avait cependant annoncé le 27 février que l’assistance fournie par le Canada prendrait fin avec le changement de statut du couple.

Source: https://madame.lefigaro.fr

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance