POLITIQUESOCIETE
A la Une

Loi de Finances 2020: Paul Biya reconduit l’appui budgétaire aux Jeunes

L’ordonnance prise par le Président de la République le 3 juin 2020, modifiant et complétant la loi de finances de l’exercice en cours, a vu son filet financier d’11%. Toutefois, conformément à sa vision à l’endroit de la jeunesse, via le Plan Triennal « Spécial Jeunes », il réitère ainsi son engagement à travers les prescriptions à mettre en œuvre par le Ministère de la jeunesse et de l’éducation civique.

Le président de la République Paul Biya a signé le 3 juin 2020, une ordonnance modifiante et complétant la loi de finances 2020.

En substance de l’acte du Chef de l’État lu aux journaux du média gouvernemental Crtv, l’on retient que le correctif budgétaire vise à lutter contre la crise sanitaire liée au coronavirus dont les chiffres inquiètent depuis le début du mois de mai.

L’ordonnance en question modifie et complète certaines dispositions de la loi de finances 2020, principalement la baisse du budget général de l’État 2020 qui passe de 4 951,7 milliards de FCFA, à 4 409 milliards de FCFA, soit une diminution de 542, 7 milliards de FCFA.

Cette modification correspond à un taux de variation de moins 11%. Autre fait important à relever, le recentrage du budget de l’État, sur la lutte contre le coronavirus avec la création d’un compte d’affectation spécial dénommé « Fonds spécial de solidarité nationale pour la lutte contre le coronavirus et ses répercussions économiques et sociales ».

Des innovations

Pour le compte du 2e semestre 2020 courant, apprend-on officiellement, ce Fonds, financé aussi bien par les contributions des partenaires au développement que des personnes physiques et morales, sera alimenté à hauteur de 180 milliards de FCFA.

Outre la prise en charge des malades du Covid-19 et le renforcement du système sanitaire (58,7 milliards de FCFA), le renforcement de la recherche et la production locale des produits pharmaceutiques (8,1 milliards de FCFA), ce Fonds consacrera une enveloppe de 98,7 milliards de FCFA aux actions de résilience économique et financière, et 14,5 milliards de FCFA à la résilience sociale.

Selon des sources internes au ministère des Finances, les deux dernières rubriques susmentionnées sont relatives aux différentes mesures d’accompagnement déjà prises ou alors à prendre par le gouvernement, à l’effet de soutenir les entreprises et les ménages camerounais face aux ravages de la pandémie.

Troisième fait majeur dans le collectif budgétaire du 3 juin 2020, toutes les allocations initiales des administrations publiques ont été revues à la baisse, y compris la présidence de la République, dont l’enveloppe a été amputée d’environ 15 milliards de FCFA, selon une source crédible. Seules trois institutions échappent à cette mode des coupes budgétaires : l’Assemblée nationale, le Sénat et Elections Cameroon, organe en charge de l’organisation des consultations électorales, qui prépare activement les premières régionales de l’histoire du pays, annoncées pour octobre 2020. Autre fait, il n’yaura pas dotation de véhicules officiels aux administrations publiques pour cet exercice.

La promesse des fleurs: Paul Biya maintient les crédits du PTJ

Le 26 mai 2020, une correspondance officielle du Ministre-SG de la Présidence de la République Ferdinand Ngoh Ngoh ordonnait sur instructions du Chef de l’État, la reconduction des crédits du Plan Triennal spécial Jeunes dans le cadre du collectif budgétaire en cours de préparation.

Une victoire au sortir de la défense du budget de ce Ministère devant la commission des finances de l’Assemblée Nationale en décembre 2019, ou le Ministre soulignait l’importance de l’execution d’un certain nombre de programmes parmi lesquels:

Programme 346 : éducation civique et intégration nationale

Programme 347 : insertion socio-économique des jeunes

Programme 348 : gouvernance et appui institutionnel.

Du plan Triennal spécial Jeunes en perspectives 2020

Parmi les activités qui seront pérennisées en marge du Covid, Le réarmement moral, civique et entrepreneurial des jeunes sollicitant ou en attente d’un financement du PTS-Jeunes sur l’ensemble du territoire national, y compris dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest ;

-La finalisation des travaux de construction du bâtiment à usage de siège de l’Observatoire National de la Jeunesse au lieu dit, marché de Madagascar à Yaoundé ;

-L’acquisition d’un Logiciel de gestion et d’un minibus de production et de distribution de la Carte Jeune Biométrique ;

-l’organisation d’un atelier de renforcement des capacités des différents intervenants/accompagnateurs des jeunes dans le cadre du PTS-Jeunes ;

-l’organisation de plusieurs ateliers sur l’arrimage des plans d’installations des jeunes bénéficiaires du PTS-Jeunes aux priorités économiques nationales, régionales et locales ainsi que l’actualisation de leurs plans d’affaires ;

-L’appui à l’élaboration dans les CMPJ, de 32 026 plans d’affaires des projets de jeunes dont 33,70 % dans le domaine de l’agriculture et élevage, 28,84 % dans l’industrie, 22,85 % dans l’économie numérique, 10,48 % l’innovation et 4,4 % d’autres secteurs, pour une demande globale de financement de plus de 32 Milliards de FCFA ;

Et enfin notamment, l’élaboration d’un manuel d’écoute, d’intermédiation et de référencement des jeunes à l’ONJ;(Observatoire National de la Jeunesse).

500.000 emplois crées grâce notamment au Plan Jeunes en 2019

« On peut toutefois se réjouir de ce que, selon les statistiques, un peu plus de 500 000 emplois ont été créés l’an dernier dans le secteur moderne de notre économie », avait indiqué Paul Biya, le 10 février 2020. Le président de la République du Cameroun s’exprimait à l’occasion de la fête nationale de la jeunesse célébrée le lendemain.

À en croire le chef de l’État, des jeunes ayant reçu une bonne éducation et une bonne formation au Cameroun ont naturellement les meilleures chances de se comporter en citoyens responsables et d’accéder à l’emploi. Ce dernier problème, selon M. Biya, reste préoccupant. Car, à l’en croire, il n’y a pas en effet, pour le moment, adéquation entre la demande et l’offre d’emploi. « L’État et le ministère de l’Emploi et de la Formation professionnelle font tout ce qu’ils peuvent pour apporter des réponses. Le premier par ses recrutements dans la fonction publique et l’armée. Le second par la mise en œuvre de différents programmes d’aide à l’emploi », a néanmoins indiqué le président.

Pour la prospective, le chef de l’État a affirmé que la politique de développement du pays vise à moderniser l’agriculture, à stimuler l’industrialisation, notamment en transformant les matières premières agricoles et minérales, et à développer le numérique. Ce qui pourra ainsi faire baisser les importations, augmenter les exportations et créer de nouveaux bassins d’emplois.

Par ailleurs, a-t-il précisé, le ministère de la Jeunesse et de l’Éducation civique poursuivra ses activités au bénéfice des jeunes dans les domaines de l’éducation civique et de l’intégration nationale, de leur insertion économique et de l’application du Plan triennal spécial jeunes (PTS-jeunes). C’est le cas avec l’initiative « Youth Connekt Cameroon » (programme numérique), récemment lancée à Yaoundé.

Le PTS-jeunes a été prescrit en février 2016 par le chef de l’État Paul Biya. Ce PTS-jeunes doté d’une enveloppe de 102 milliards de FCFA, vise à terme la facilitation et l’accélération de l’insertion économique de 1500 jeunes, dans quatre domaines prioritaires : agriculture, économie numérique, industrie et innovation.

En 2019, plus de 780 000 jeunes ont été inscrits à l’Observatoire national de la jeunesse. 51,06 % d’entre eux sollicitent un financement pour leurs projets d’auto-emploi ou d’entreprise. Environ 2000 jeunes inscrits sont de la diaspora. Près de 22 000 jeunes inscrits ont été référencés à différents guichets de financement et d’accompagnement.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance
error: Alert: Tu copie ce contenu que c'est pour toi? !!