CULTURE
A la Une

ICESCO: Le Cameroun mise sur un modèle culturel de durabilité

A l’occasion de la Conférence extraordinaire des Ministres en charge des questions culturelles organisée par ICESCO (Organisation du Monde Islamique pour l’Education, les Sciences et la Culture) ce 17 juin 2020, le Ministre des arts et de la Culture, a mis en lumière les phases d’innovation du Cameroun en faveur d’un tourisme culturel de résilience, dans un contexte de Coronavirus.

Le Ministre a tenu à saluer l’initiative de l’organisme mondial, ensuite rappeler les mesures édictées par le président Biya pour lutter contre la Covid19, actuellement managées par le Premier Ministre Joseph Dion Ngute.

Lire aussi:Covid19: Le MINAC dévoile la réponse du Sous-secteur Arts & Culture face à l’UNESCO

Par ailleurs, le Ministère du Tourisme et des Loisirs et celui des Arts et de la Culture apprend t-on ont cosigné une plateforme de collaboration en vue de la promotion du tourisme culturel et de mémoire. Ladite plateforme de collaboration prend en compte entre autres, les recommandations du Conseil National du Tourisme. « Dans cette perspective, le numérique apparait comme une des solutions majeures à intégrer dans notre souci de faire prévaloir les atouts et la résilience de notre tourisme culturel. Conscient de l’importance de cette situation exceptionnelle, nous avons sensibilisé les 24 pôles artistiques et culturels organisés par discipline à s’investir dans les activités innovantes adaptées au contexte » souligne le MINAC.

CREDIT PHOTO: CELCOM MINAC
CRÉDIT PHOTO: CELCOM MINAC

De plus, un Centre de promotion du tourisme culturel et des Mémoires a été crée, avec pour canal d’accès le numérique pour le plus grand bonheur des internautes, qui pourront visiter virtuellement, les artifices culturels du Cameroun. Le pole Arts Multimédias a par conséquent mis en place 4 programmes:

1- le « Miroir du Cameroun » : qui est un carrousel interactif de plus de 3 millions d’images et de contenus sonores présentant la culture du Cameroun dans les 10 régions ;

2- la « Ballade patrimoniale » : elle concerne la digitalisation, la valorisation et la capitalisation des musiques patrimoniales à utiliser dans le cadre de la téléphonie.

CREDIT PHOTO: CELCOM MINAC
CREDIT PHOTO: CELCOM MINAC

3- le « Cameroon Music Player » est un lecteur encyclopédique destiné aux médias. C’est une véritable banque d’informations qui présente l’auteur, son oeuvre et ses modèles de création ;

4- le programme « Muséophone » : qui va permettre de donner aux internautes toute la quintessence d’un produit de musée à partir d’un conte ou d’une légende patrimoniale.  

CREDIT PHOTO: CELCOM MINAC
CREDIT PHOTO: CELCOM MINAC

En marge, les pôles arts littéraires et cinématographiques ont respectivement mis en place leurs contenus spécifiques sur les plateformes en ligne. Le MINAC a clôturer son plaidoyer, par l’annonce d’organisation du salon du livre virtuel, réseau de musées, et plateformes au bénéfice des arts vivants.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance