CORONAVIRUSSOCIETE
A la Une

Coronavirus : Les hôteliers de Douala menacent

Un vaste mouvement des responsables des hôtels réquisitionnés par le gouvernement pour le confinement des passagers en provenance de la France est observé depuis quelques jours dans la métropole économique. Pour factures impayées, alors que les pensionnaires testés négatifs ont quittés les hôtels hiers.

Selon des sources non officielles, depuis que ces voyageurs ont été placés en quarantaine dans ces hôtels le 17 mars dernier, aucun franc n’a été remis aux directeurs d’hôtels. Quatorze jours après leur arrivée dans ces établissements, ceux des voyageurs qui ont été testés négatifs pour le COVID-19 ont quittés les hôtels hier et ceux qui ont été testés positifs ont déjà été isolés

Dans une déclaration faite lundi le 30 mars , le Ministre de la Santé publique, le Dr Malachie Manaouda, a révélé que le gouvernement du Cameroun avait une facture de 630 millions de FCFA à payer pour l’hébergement et la nutrition de ces voyageurs en quarantaine.

« Pour les personnes en quarantaine, depuis leur arrivée, c’est l’Etat qui paie les chambres d’hôtel, le petit déjeuner, le déjeuner et le dîner. Elles sont donc généralement couvertes. D’ailleurs, nous avons une facture de 630 millions de FCFA, que ce soit à Douala ou à Yaoundé, que l’État va réglementer de toutes les manières… » Le Dr Manaouda a rassuré les directeurs d’hôtels.

Depuis le déclenchement de la pandémie au Cameroun, les rapports ont indiqué que le gouvernement dépense d’énormes sommes d’argent pour les personnes en quarantaine et surtout pour les cas confirmés qui, en ce mercredi matin, s’élèvent à plus de 200

Fabrice SIEWE

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance