CULTUREINTERVIEW
A la Une

Serge Maboma: « Notre programmation d’un artiste par mois nous situent déjà jusqu’après mai 2021 ! »

Le groupe MACASE veut dessiner un nouveau modèle de consommation musicale. Serge Maboma, le lead a expliqué le concept au Quatrième Pouvoir, et dévoilé quelques affiches du concept baptisé « les Sérénades tropicales », qui ouvrera la scène à chaque artiste tous les mois.

Quel est l’esprit qui se cache derrière ce live de près de 2 heures avec Fredy Massamba?

Serge Maboma: Le live que vous avez écouté ce soir, fait partie d’un programme que nous avons mis en place, parce que il y’a quelques années vous n’étiez pas encore nés, à l’époque ou l’on écoutait les matchs à la radio il y’avait un slogan qui passait dans le cadre d’un programme d’une action culturelle permanente de David donc ça veut dire que c’est institutionnalisé qu’il y’ait une animation culturelle permanente. Nous sommes entrain de lancer une initiative qui fixe à une échéance pour le moment à un mois, nous allons arriver à cet endroit et inviter les gens à venir regarder un artiste. Ce sera parfois un artiste connu, parfois un artiste à découvrir. Mais dans l’un ou l’autre cas, la variable fixe comme on dit en mathématiques, ce sera la qualité du spectacle que nous allons proposer. Nous pensons que les gens ont besoin d’être respectés, de sentir que lorsqu’ils arrivent là que des gens leur ont proposé quelque chose. Nous sommes des musiciens, nous sommes des artistes, et nous avons vocation à nous produire le plus souvent. Et nous pensons que le public est en attente de quelque chose et aujourd’hui, nous sommes en train de lui proposer une alternative. Nous sommes là pour lui dire qu’il y’a des artistes de qualité, ici et ailleurs il y’a des artistes qui sont capables de nous donner des spectacles, et ils sont là. Venez juste les regarder, parce qu’ils se sont organisés pour être visibles désormais.

Ce mois, Fredy Massamba, comment cela est-il arrivé ?

Serge Maboma: Fredy Massamba c’est un ami de longue date, il est tellement un ami qu’il est entré dans la famille. Donc il a un travail qu’il entrain de faire avec mon jeune frère Krotal, et moi je suis allé, je pense qu’il l’a invité ici au Cameroun, ils ont un certain nombre de projets sur lesquels ils devraient travailler. Moi j’apprends que Fredy est au Cameroun, et puis je lui dis écoute, je ne peux pas te laisser partir comme ça, j’ai une plateforme sur laquelle on travaille, es ce que tu peux venir montrer ton travail au public camerounais, et ainsi donner de la force en amont à une initiative en amenant une grosse pointure de la musique africaine. Donc tout de suite il a donné le ok, pour vous dire jusqu’au moment où on parle, il ne sait pas si il va avoir cinq francs, parce que pour nous le plus important c’est de passer le message de la solidarité et de la force de la musique. Et c’est un élan affectif, je veux dire de fraternité, c’est comme ça que Fredy est arrivé, et nous avons pensé que ce soit juste Macase qui l’accompagne pour tout ce que nous avons accompli ensemble. Et Krotal et Ndabo Family, c’est toute la famille, on est tous là, unis, pour vous montrer qu’ensemble on peut aller loin. La prestation de ce soir, ça monte, ça va chercher très loin. Mais dès que l’on a capitalisé et fédérer nos énergies positives, ça donne ça.

Un nom à ce projet ?

Serge Maboma:Ça s’appelle les sérénades tropicales.

Pourquoi avoir choisi ce lieu, et ce sera toujours le cadre d’expression du projet?

Serge Maboma:Nous avons choisi ce lieu parce que ce lieu qui nous a choisi. Nous avons porté notre initiative de gauche à droite, mais lui, il a dit, arrêtez-vous ici j’accueille et j’héberge. Parce que nous sommes en train de fédérer les énergies. Ailleurs, vous auriez vu vous louez la salle à tel montant. Ici, il nous dit, je vous donne la salle, que l’initiative ait lieu ici. Donc du coup, c’est un partenariat, et il n’est pas question que nous laissions cet endroit puisque c’est la source. Moi j’ai un ami de l’Ouest et un papa bamiléké qui me disait « on ne ferme pas sa première boutique » que j’ai la plus grande quincaillerie du monde, si tu me cherches, viens me trouver dans ma première quincaillerie. Donc c’est une leçon de vie. Aujourd’hui le All star nous a acceuilli, et moi je pense que ça se passe de plus en plus et de mieux en mieux. Ce que je dois vous dire c’est que nous avons l’intention d’avoir plusieurs endroits comme le All Star et pouvoir créer un réseau qui va faire en sorte qu’un artiste dans Yaoundé, puisse faire dix concerts, dix jours d’affilés, nous voulons créer l’esprit du café-concert, et créer la demande. La demande n’existe pas parce qu’il n’ya pas eu d’offre. Je vous l’ai dit en off, en faisant une programmation un artiste par mois, nous sommes déjà rendu après mai 2021 et je vous promets des artistes de qualité extraordinaire !

Vous ferez face à l’avenir à l’équation de l’espace puisqu’au fur et à mesure vous recevrez 300, 400 voire plus de spectateurs, comment allez-vous  y prendre ?

Serge Maboma:C’est l’effet qu’on recherche, parce que nous voulons éclater et ainsi dire aux mélomanes que ce jour ci c’est sold out, et mettre une autre date de concert. Et c’est ainsi que vous voyez un artiste jouer au meme endroit durant six jours par exemple, voire un mois. Si nous arrivons à remplir 50 personnes et il y’a 60 personnes, on ouvre une autre date ce serait un vendredi, samedi et puis y’aura encore d’autres personnes qui réservent, on ouvre dimanche. C’est ce que nous voulons faire. Mais en réalité, il faut que nous fixions les personnes, qu’elles sortent de leurs chaumières, écouter de la musique, et croyez-moi parce que je ne suis pas sûr que vous connaissiez le répertoire de Fredy Massamba en venant ici mais vous êtes entrain de rentrer satisfaits. Nous avons la capacité de vous donner cette qualité là tous les mois, et meme toutes les semaines nous pouvons le faire. Mais nous n’allons pas être trop gourmands, nous allons commencer tous les mois, et ensuite on verra.

Le mois prochain, quel artiste est programmé ?

Serge Maboma:   Nous avons l’intention de faire jouer de magnifiques artistes. Pour le mois prochain, ce sera une talentueuse, un phénomène de musique qui nous vient de la région du Nord-Ouest Joyce Babatunde, Sanzy Viany en Avril, Lornoar, Bibiane Sadey, Krotal qui ne vas échapper, Koppo entre autres, bref on est booké toute l’année.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance