CULTURE
A la Une

Sérénades tropicales : Fredy Massamba conjugue son génie avec Macase

Les hostilités ont été ouvertes lundi 10 février 2020 à Yaoundé, à l’occasion d’un live inédit du chanteur congolais à guichets fermés.

Chanteur, multi-instrumentiste, danseur, chorégraphe, autant de casquettes que portent Fredy Massamba au quotidien. L’ex-lead vocal des Tambours de Brazzaville au Congo, est un amoureux de l’Afrique, mais aussi du monde. En 1h56mns, il a transporté le public local à l’All Star de Yaoundé situé en plein cœur du quartier Bastos. Pour d’autres ce fut une agréable découverte, mais aussi une ballade inédite dans un univers musical très polyvalent. Entre soul, afropop, et musiques roots, Fredy raconte des histoires, aussi touchantes que les autres, tout en faisant un diagnostic de notre environnement.

Pour distiller ses arômes, il était accompagné du groupe mythique Macase avec Serge Maboma à la guitare, Anthony en vocal, sur scène, sans oublier les artificiers à la batterie et au piano. En lari, Kikongo, lingala et en français, il n’a pas hésité à nous faire un extrait de son album Ethnophony sorti en 2012. Il y mêle avec beaucoup de dextérité plusieurs instruments, pour un rendu des plus originaux. « Unity » avec Serge est l’un des clous de la soirée, single extrait de l’album MAKASI en feat avec Tumi Molekane, les titres « Nkembo », « Lobelanga », « Ntoto » entre autres. Le duo avec le talent camerounais Abracadabra fera une fine fleur.

Qui est Fredy Massamba?

Le gagnant du meilleur album World en Belgique en 2016, SABAM AWARDS, est classé dans le Top 10 des meilleurs albums world RFI. Fredy Massamba a été RFI Talent et a sillonné le monde pour promouvoir son album. Il s’illustre beaucoup dans le hip-pop, soul, funk, et polyphonies africaines.

Déjà connu comme un des membres fondateurs des Tambours de Brazza et pour ses collaborations avec des artistes comme Zap Mama, Didier Awadi ou Manou Gallo, Fredy Massamba s’est imposé sur la scène musicale avec Ethnophony, un premier album en solo aux Kora Awards 2012 à Abidjan, dans la catégorie Meilleur artiste masculin Afrique centrale.

D’une polyvalence vocale hors-norme

Le public très restreint a su apprécier le talent de ce produit d’Afrique, grâce notamment à sa voix. Il réussit à faire usage de quatre types : Du soprano, très utilisé dans les chorales et ce qui explique sa grande maitrise car c’est de là que Fredy s’ouvre au monde. Le baryton, dans un paysage beaucoup plus traditionnel, funk, la basse chantante, pour ses productions soul et enfin la voix ténor (Son identité vocale) qui prédomine pour des chansons pop. Fredy Massamba n’a pas de coach vocal, il faudrait le rappeler. Cette maitrise lui vient d’un travail perpétuel.

« C’est beaucoup de voyages, d’expériences, depuis mon enfance, j’aime faire tout gouter, toucher, j’aime apprendre,  je suis très curieux, et je peux dire que c’est l’une de mes forces de comprendre la culture de l’autre et de l’embrasser facilement » souligne-t-il au micro du Quatrième Pouvoir.

Après une tournée internationale bien remplie, il est revenu avec projet Makasi en 2013, qui signifie la force en lingala. Un disque produit par Fred Hirschy, qui était déjà de la partie pour son précédent opus, et mixé à New York par Russell Elevado (D’Angelo, Jay-Z, The Roots, Erykah Badu etc…) qui y apporte une touche afro-américaine. On y retrouve la participation d’artistes d’Afrique et d’Amérique tels que Tumi Molekane (Afrique du Sud), Muthoni The Drummer Queen (Kenya) et Chip-Fu (États-Unis) entre autres. Son projet c’est l’Afro-européen qui parle, sa situation, sa musique, ses influences mais aussi l’amour, et la résistance.

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance