ECONOMIETECHNOLOGIES
A la Une

Trafic internet: Dix pays africains touchés par la perturbation

Une sur deux câbles sous-marins de fibre optique WACS et SAT3 survenue à 300 kilomètres des côtes camerounaises interrompt ou dégrade le réseau internet depuis le jeudi 16 janvier 2020.

L’information a été confirmée par l’Autorité de régulation de la poste et des télécommunications de la République démocratique du Congo (RDC) sur le réseau social Twitter

« La république démocratique du Congo a connu une coupure d’internet ce jeudi 16 janvier  aux alentours de 10 heures. Cette panne est due à une coupure du câble WACS à Limbe au      Cameroun. Les pays affectés sont ceux connectés au WACS à partir du Cameroun : Cameroun, Gabon, Congo/Brazzaville et la RDC »

Par la même occasion Jean-Luc Vuillemin, directeur réseaux et services internationaux  d’Orange a été contacté par les confrère de Jeune Afrique. « Il nous faudra environ six jours      pour nous rendre sur place et environ autant pour tout réparer. Le navire câblier « Léon Thévenin » chargée d’assurer les réparations fait actuellement le voyage depuis Le Cap en  Afrique du Sud », indique Jean-Luc Vuillemin. La branche Orange Marine est spécialisée dans la pose et la maintenance de câbles sous-marins

La raison de ces ruptures brusques est encore inconnue les câbles de fibre optiques sous- marins West African Communication System (WACS) relient 14 pays d’Afrique de l’Ouest et South Africa Transit 3 (SAT3) qui connecte 12 pays de la région.

 

Par Ulrich MMALA

 

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance