CULTUREINTERVIEW
A la Une

Taty Eyong: « je peux vous dire que l’album est un buffet où tout le monde trouvera son met et va s’en régaler! »

Excellente danseuse, notre invitée est originaire du centre Cameroun plus précisément d’Akonolinga. Elle chante tout d’abord en sa langue maternelle le Yembame, en français et en anglais, dans des rythmes ancestraux et traditionnels allant de l’Ekang, au bikutsi en passant par les folklores africains. Sa polyvalence demeure son point fort depuis le début de sa carrière solo en 2017 de « C mon comme ça » à « Memanè » en maxi-single. Le 7 février 2020, l’artiste gratifiera le public de la sortie officielle de son tout premier album à l’IFC-Yaoundé. www.lequatriemepouvoir est allé à sa rencontre pour un entretien exclusif, à un mois de son spectacle.

Le Quatrième Pouvoir: Déjà nos meilleurs pour l’année 2020. Taty prête pour son premier spectacle de l’année. Quelle est votre température actuelle à 1 mois de ce coming-out à l’IFC?

Taty Eyong : Merci pour les vœux de l’année 2020, je vous la souhaite toute aussi meilleure que lumineuse!

Envole toi

Posted by Taty EYONG Officiel on Friday, 7 February 2020

Alors à 1 mois du spectacle, il ya la pression et le stress qui monte , mais il est positif et assez intrigant ! C’est mon tout premier album, le rêve se réalise et je suis tout le temps dans des émotions parce que j’ai hâte de le présenter et je voudrais tellement que ça se passe bien que je suis concentrée sur les détails et parfois je panique même !Hahaha! J’ai une si belle équipe de professionnels et tout se prépare très bien, on a tous hâte de le partager au public.

Taty Eyong sur scène

Le Quatrième Pouvoir : De combien de titres sera composé ce premier album et comment va-t-il s’appeler?

Taty Eyong : L’album aura 10 titres. Comment va-t-il s’appeler ? Je vous tiens encore en haleine! Mais je peux vous dire que l’album est un buffet où tout le monde trouvera son met et va s’en régaler !

Le Quatrième Pouvoir : Rares sont les artistes 237 qui épousent la performance vocale et la danse. Comment faites-vous pour concilier les deux?

Taty Eyong : Je travaille! J’ai tellement d’idées, je visualise des choses dans mon esprit, je fouille au fond de moi et j’essaye de reproduire mais parce que je trouve que je ne creuse pas assez au fond de moi que j’essaye de me renouveller chaque fois que je suis sur scène. C’est un travail lourd quand même mais tellement passionnant parce que j’aime ce que je fais. C’est dur parfois, surtout justement de performer,  concilier les deux et donc je travaille , je suis concentrée , en gros j’adapte une méthode selon mes capacités mais ça reste et demeure le travail, physique moral et spirituel.

Le Quatrième Pouvoir : Entre rythmiques traditionnalistes, tendances afro, il revient une couleur dans toutes vos productions : le Bikutsi. Qu’es ce qui explique ce choix musical en dehors du « back to basics »?

Affiche officielle qui annonce le concert de Février 2020

Taty Eyong : C’est la culture de chez moi. J’apprends tous les jours! J’ai la chance d’avoir encore ma grand mère et mes parents que j’essaie de me renseigner tout le temps auprès d’eux et d’en apprendre davantage sur mes origines. Le Bikutsi que je fais a des couleurs modernes mais il reste typique. Vocalement j’ai commencé par le jazz et la soul et j’ai aimé cet apprentissage que je ne voulais pas m’en séparer d’où cette fusion, à la recherche d’une certaine authenticité, une originalité, une identité pour que ma musique voyage dans les coeurs et entre les frontières.

Le Quatrième Pouvoir : Qui figure sur la fiche technique de ce premier album? Peut-on avoir des noms ou références?

Taty Eyong : Je suis quelqu’un de loyal et de vrai donc mon parcours entre les cabarets et les scènes en tant que choristes m’ont naturellement poussé à faire participer ces personnes et ces aînés qui m’ont donnés des conseils,  qui m’ont tenu la main. Si je donne les noms, je vais vouloir les citer tous et ça n’en finira pas (rires)! Alors une fois de plus je vous tiens  encore haleine! Sinon il ya de belles surprises, un feauturing, la participation de l’une des  icônes de la musique de notre pays ..bref l’album arrive!

Le Quatrième Pouvoir : Quels sont ceux de vos compères artistes qui monterot sur scène avec vous ou le mystère reste entier (rires)?

Taty Eyong : J’adore faire des surprises et mettre le suspens ! Si je dis tout la sensation ne sera plus la même ! Le spectacle sera du live , avec toute ma pleine équipe et toutes les chansons de l’album seront exécutées pour le bonheur de vos oreilles vos coeurs et vos yeux!

Le Quatrième Pouvoir : Un mot à ajouter envers votre communauté ou vos fans voire au-delà?

Taty Eyong : Je vous espère nombreux à venir découvrir mon tout premier album, pour toutes les personnes qui ne sont pas dans ma ville, ne tardez pas à vous le procurer! C’est une crème , un cocktail culturel exquis! (Sourire)

Je vous souhaite encore une fois de plus une heureuse année 2020, je vous fais un tsunami de bisous , Dieu nous garde.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance