TECHNOLOGIES
A la Une

LES AWARDS CAMEROUNAIS SUR FACEBOOK : UNE SALE FORMULE DE RECONNAISSANCE INVITRO ( FABRIQUÉE)

Médiatude et Bonteh deux cas #maladroits.

Voici mon constat.

Une jeune dame que tu ne connais pas est devenue aussitôt une femme de foyer, si vite elle a mis au monde 4 enfants et comme une mère poule elle s’est cognée fort le bec pour nourrir ces gosses ( compétente ) et là juste en haut de la coline il y’a une maison assez belle vue de loin mais de près pas très fréquentable et à l’intérieur une autre femme y vit et comme toutes celles un peu emportées par la mode elle a négligé ses 2 enfants et pour masquer cette irresponsabilité, elle snape des jours heureux qui viennent rarement ( préférée) , et un jour l’on décida d’ organiser un machin-truc ( AWARDS) dans le village pour récompenser la meilleure maman entre les 2 , un jury fut alors désigné :
– une célibataire sans enfant, – un homme soupçonné d’infanticide – une infirmière qui sait rien de la maternité et – un endetté ( nous followers ) Le jury ayant en face les candidates a choisi la préférée celle qui fait rêver et qui est vulgaire de part son sensationnel et dont les compétences ( s’il en existe ) de mères peuvent être négligées
– c’est elle a crié le jury !
– et pourquoi ?
– c’est un choix populeux , le quartier parle beaucoup d’elle !
– et ses qualités ?
– nous ne sommes pas habiletés , si on avait dit compétence nous n’en serions pas là , mais le principe ici est la préférence!
Et aujourd’hui voilà où nous en sommes avec les AWARDS qui priment le préféré et bafouent le compétent et ce pour une seule raisons donné au bas de cet article.

LES AWARDS DES MEDIAS ET BDMA DEUX CAS POTENTIELLEMENT MALSAINS.

Voici deux entités numériques devenues très courues sur facebook grâce à leurs ingéniosités à s’être penchées sur deux objets médiatiques distincts mais complémentaires:
La première s’est attelée à récompenser les acteurs de la ( radio , télévision et presse écrite ) la seconde récompense les acteurs du numérique ( blogueur et par extension influenceur ).
Si l’idée fut bonne de donner des prix alors que l’on peut s’en passer pour la simple raison que c’est de l’amateurisme , il reste que ces prix croulent sous le risque d’être donnés à la mauvaise performance à chaque fois et ceci est une filouterie qui piétine la profession de journaliste et de blogueur.

QU’EST CE QUE NOUS DÉNONÇONS?

Les prix et distinctions attribués par ces deux entités numériques ont ceci en commun : le choix de l’internaute ( facebook et/ou tweeter). Un choix cela dit une préférence. L’histoire du haut nous en dit long.

1- cas 1 LES AWARDS DES MÉDIAS ( avec le slogan qui est votre préféré de l’année )

Cette entité numérique en première étape livre ses nominés aux internautes de facebook une communauté dont l’identité politique est très perceptible , en deuxième étape elle regroupe les choix et formules une liste de 3 nominés et nous faire croire par la suite que c’est un jury professionnel hors facebook qui selon des critères de gestuels, d’éloquence , de tonalité et style viendra trancher le vote languissant sur facebook : grosse connerie.
Facebook Cameroun est un réseau social politisé qui est une plate forme où l’État perd toute sa grande puissance et est vilipender comme une sale pute , alors livrer un tel choix à cette meute c’est sacrifier le métier au prix de zéro FCFA. Vous l’auriez remarqués comme moi, le sondage de cet award propulse un média et ses journalistes au sommet ou au bas de l’échelle pour leurs simples appartenances à une coloration politique ( le concours est en cours) et ceci montre qu’on a associé politique et médias – partis politiques et médias. Télévision de l’opposition à télévision du régime comme garantes du choix. D’où la formule : qui est votre préféré.

MON APPORT : pour rendre crédible ces résultats je vous suggère d’inverser le mécanisme de vote. Tout d’abord présenter vos nominés à une équipe de professionnels , ensuite présenter ceux retenus par les professionnels à vos internautes et enfin présentés le choix de vos internautes aux professionnels qui désigneront le méritant. En tenant compte que chaque catégorie a une particularité.

2- cas 2 BONTEH DIGITAL MEDIAS AWARDS ( avec son slogan qui est vulgaire sur la toile)

Cette autre entité numérique n’a sans doute pas véritablement explorer le domaine où elle s’est lancée. C’est ainsi qu’elle va miser sur les internautes et se dédouaner du drame.
En effet tout d’abord elle procède par invitation en invitant les internautes à désigner leurs candidats pour une catégorie fixée en avance. C’est à dire qu’elle demande à l’internaute de faire postuler un candidat ou de proposer un candidat ou pire encore de vous demander de concourir dans une catégorie qui vous sied le mieux même si vous n’avez aucune compétence: D’où la quête de la popularité ou du vulgaire. Ensuite elle recense les nominés désignés par les internautes ou le candidat lui même ayant postulé. Et enfin passe aux votes en invitant les internautes à voter. Ici nous mettons le doute si les choix sont préalablement soumis aux blogueurs ou entrepreneurs qui ont une expérience avisée.

MON APPORT : comme ces résultats sont déjà publiés. Je suggère ceci dorénavant , une fois que les catégories sont arrêtées , lancez tout d’abord un appel à candidature avec des critères que vous jugez nécessaire dans la valorisation de la compétence , ensuite sélectionnez les meilleurs dont les critères sont remplis et soumettez les à un jury de blogueurs ou entrepreneurs professionnels et puis aux internautes qui désignent en fonction des critères élaborés par le jury et enfin les trois désignés sont soumis au jury professionnels qui désigne le vainqueur.

LA HONTEUSE VÉRITÉ EST CELLE CI :

On organise toujours les AWARDS pour sa propre réputation , rien à foutre du métier qu’on #piétine.

Par Junior Haussin le Guerrier nègre dans la lutte pour la lecture en Afrique.

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance