AUTRES
A la Une

Angola: Ciblée par la justice, Isabel dos Santos vend des actifs européens

Les accusations de corruption et de blanchiment d’argent se font persistantes pour Isabel dos Santos présentée comme la femme la plus riche d’Afrique. Hasard du calendrier ou stratégie planifiée, la fille de l’ancien président angolais a commencé à se débarrasser de certains de ses actifs européens.

Vendredi, par exemple, la firme d’ingénierie portugaise Efacec a annoncé qu’Isabel dos Santos vendait ses 70 % de participation dans la société. Plus tôt, alors qu’elle venait de se faire éclabousser par le scandale, celle qu’on appelle également « la princesse » en Angola, a accepté de vendre ses actions dans la banque portuguaise EuroBic.

Trois personnes proches de Dos Santos ont également quitté leur siège non exécutif au conseil d’administration de la société de télécommunications portugaise NOS, où la femme d’affaire a consenti un important investissement.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Un ADLOCK de publicité à été détecté sur votre navigateur veuillez le désactiver pour pouvoir mieux bénéficier et soutenir notre projet merci d'avance
error: Alert: Tu copie ce contenu que c'est pour toi? !!