133ème FIT : Ouverture des hostilités sous le signe de la JIM 2019

Le Ministre du travail et de la sécurité sociale Grégoire Owona, a présidé mercredi 24 avril 2019 à Yaoundé, l’acte 3 de la journée d’information pour la mutualité camerounaise.

Organisé dans le cadre du centenaire du Bureau International du Travail, organisme spécialisé des Nations Unies, le Cameroun veut participer à sa manière aux célébrations sous le signe des valeurs des associations, mutuelles et autres organisations du travail, dans la vallée de la 133ème édition de la Fête internationale du Travail. Le Président du Comité d’organisation de la JIM 2019, Dr. Akoa Akoa Samuel est revenu dans ses propos liminaires sur les objectifs assignés, entre techniques de consignation pour une Couverture santé universelle mieux élaborée, leur place dans la cadence programmatrice du suivi des ODD et bien d’autres points saillants identifiés, pour une sécurité sociale pertinente. Ont marqué leur présence durant les assises, le Ministre de l’Emploi et de la Formation Professionnelle Issa Tchiroma Bakary, les Représentants du Bureau International du Travail, Mekoulou Mvondo, Directeur Général de la CNPS, Christiane Yvonne Ella, Directeur Adjoint de la Caisse nationale de sécurité sociale du Gabon entre autres.
Avec un gap de 35.5% en termes de médecins de travail entre 2012 et 2018, 1096 Comités d’hygiène et de sécurité sur l’ensemble du territoire, un taux de 55% pour la régularisation de l’exercice du personnel soignant, et une revalorisation des allocations familiales le 21 janvier 2016 par décret, le Cameroun veut faire du thème « Protection du travailleur, vecteur de justice social et du travail décent au Cameroun », plus qu’un slogan traditionnel de célébration, mais de concrétisation d’une philosophie sociale.

Rappel a été fait par le Ministre du Travail, des actions du Président de la République, collaboration avec le Bureau International du Travail. Dans la dynamique de la troisième édition de la mutualité, la formulation des propositions idoines, le renforcement des actions déjà mises en place, saisir les opportunités au Cameroun via les Grandes Opportunités pour le progrès social.

La prise en compte des propositions des acteurs du secteur informel a été faite au cours d’un atelier en semaine dernière, dont les conclusions restent vivement attendues par la famille sociale. A la suite des allocutions, une visite des stands dont celui de la MUSOCOM Commune de Douala 5ème a été effectué par le Chef du département ministériel, en compagnie de ses hôtes, avec à chaque fois un arrêt particulier et attentif sur les prestations des différentes composantes mutuelles exposantes.

Les dernières prises juridiques notamment sur les mutuelles restent toujours fortement attendues. « Quelle contribution attendre des mutuelles et des associations dans la mise en œuvre d’une politique de sécurité sociale pour le plus grand nombre au Cameroun » tel est la base de réflexion de l’édition 3 de cette journée d’information.

www.lequatriemepouvoir.com

Facebook Comments
Tags
Montrer Plus

Related Articles

Traduction »
Close