Réaménagement – Célestine Ketcha Courtès: La combattante récompensée

Une promotion de l’ex-maire de la ville de Bangangté qui ravie plus d’un au vu du travail accompli dans le chef-lieu du département du Ndé dans la région de l’Ouest. Une ville qui lui doit l’aboutissement de plusieurs projets d’infrastructures routières. Elle a forgé sa réputation en faisant de cette ville la plus propre du Cameroun.

Cité éco-responsable, elle est la première dans le pays à avoir opté pour des latrines écologiques et pour l’électrification de la ville au solaire. On reconnait aussi au nouveau Minhdu une grande implication dans le combat pour l’égalité des genres. Récemment réélue à la tête du Réseau des femmes élues locales d’Afrique qu’elle dirige depuis 2015, celle à qui beaucoup reconnaissent une détermination à toute épreuve a su braver l’adversité dans le Ndé. Elle est piquée par le virus de la politique en 1986 lorsqu’elle choisit d’intégrer la section OjRdpc du Moungo à l’âge de 22 ans. « Je change d’avis à l’arrivée de l’actuel président de la République, grâce à sa vision du Cameroun qu’il voulait démocratique, développé avec la participation des jeunes et des femmes », racontait Célestine Ketcha Courtès.

 

Mélanie Ambombo

source: mutations

Facebook Comments
Show More

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close