PRESIDENTIELLE 2018 : LES CANDIDATS REJETTENT LE FINANCEMENT ALLOUE !

Plusieurs candidats investis à cette échéance, ont répondu par la négative à la somme proposée par le MINAT cet après-midi à Yaoundé.

Plusieurs représentants de candidats ont en effet refusé de décaisser les 15 millions de Cfa en liquide que leur proposait le Minat en guise d’avance de 50% de financement pour battre campagne. Les autres attendus émissaires des formations politiques sont attendus.

Le candidat Matomba, les représentants de Maurice Kamto et le pasteur Ndifor ont décliné l’offre.

Il y’a néanmoins un vide juridique à ce propos disposé au sein du Code électoral, malgré les mesures de budget connues à hauteur de 50 milliards pour toutes les échéances électorales.

ARTICLE 286.- (1) En cas d’élection présidentielle, les fonds publics destinés au financement de la campagne électorale sont répartis en deux (2) tranches d’égal montant aux candidats, ainsi qu’il suit :

– la première tranche est, après la publication de la liste des candidats, allouée sur une base égalitaire aux différents candidats ;

– la deuxième tranche est, après la proclamation des résultats, servie proportionnellement aux résultats obtenus, aux candidats ayant obtenu au 5% des suffrages exprimés.

Facebook Comments
Tags
Show More

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close