Thursday, 01 March 2018 17:37

CAMEROUN - SPORT: CRISE AU SEIN DE LA PANTHÈRE DU NDÉ ACTE 6

Written by PAUL CHOUTA/ LE QUATRIEME POUVOIR

Le scandale qui secoue actuellement le club sportif de Bangangté n'est pas près de livrer son dernier retranchement. Du camp Courtes au réseau FAMAWA en passant par la FECAFOOT, l'affaire portée devant la justice, vient de connaitre un rebondissement.

Ce matin, le Maire de Bangangté par ailleurs présidente de l'association Panthère Sportive Du Ndé, Madame KETCHA  Epse Courtès a présenté via ses avocats le désistement d'instance pour aller à Bafoussam dans un contexte d'apaisement. Chose curieuse, les avocats du Chef Bahouoc, KEMAJOU Roger qui sollicitaient un renvoie de l'audience à 15 Jours faute de pièces justifiant la qualité du Chef Bahouoc en tant que Président de l'Association Panthère sportive du NDE qui lui a permis d'octroyer un mandat à Monsieur FAMAWA de créer la Panthère SAS alors l'autre n'est pas liquidée,   se sont jetés dans d'interminables plaidoiries apprend-t-on de sources dignes de foi.

 D'après le camp de Madame KETCHA,   l'objectif était de faire le dilatoire afin d'empêcher au  Maire  d'honorer de sa présence à la réunion de Bafoussam. Le Président du tribunal, Monsieur ONDOA a donné son accord au désistement d'instance de Madame KETCHA Courtès qui dit poursuivre son procès si les décisions de la réunion de Bafoussam ne la  restituent pas dans ses droits. Pour l'heure, la rencontre avec le Comité de Normalisation se poursuit à Bafoussam. Célestine KETCHA Courtes se dit prête et ouverte à un apaisement.

 

 

 

Paul CHOUTA (PC)/ LE QUATRIÈME POUVOIR

www.lequatriemepouvoir.com

Notre radio en ligne écoutez aussi notre radio en ligne

Top Tweets

Restez connecté avec 4ème Pouvoir

Recevez nos breaking News Par Mail!

  • Breaking News Alerts
  • Business News Alerts
  • Scoop et faits Divers