Saturday, 10 February 2018 22:49

SPORT : SAMUEL ETO’O PLAIDE POUR UN ENTRAINEUR CAMEROUNAIS

Written by ALFRED EPACKA / EMERGENCE

L’ancien capitaine des Lions indomptables considère que « l’Afrique doit croire aux entraîneurs africains».

Le plaidoyer n’est pas nouveau, mais il a ceci de particulier que cette fois-ci, c’est l’ancien capitaine des Lions Indomptables qui est entré dans la dance. Dans une interview donnée à Independent Online, Samuel Eto’o Fils a déclaré qu’«il y a tellement de joueurs qui représentent leur pays au plus haut niveau, ils prennent leur retraite et obtiennent des diplômes d’entraîneur, mais ils n’ont jamais eu de chance dans leur pays ». Il cite alors en exemple « Aliou Cissé (l’entraîneur du Sénégal, Ndlr.), il a eu une chance et il a bien fait pour son pays », tout en précisant que « mais c’est mon opinion et non celle de la Fédération camerounaise. Ce que j’aimerais voir, c’est plus de conviction sur le talent africain dans le coaching sur le continent. Nous pouvons faire mieux avec un entraîneur africain parce qu’il comprend mieux d’où viennent les joueurs », a t-il encore éclairé. Cet avis démontre peut-être davantage le fait qu’on n’est mieux servi que par soi-même. Un entraineur qui « comprend mieux d’où viennent les joueurs » a donc forcément de meilleures chances de leur faire ressortir le meilleur d’eux-mêmes parce qu’il comprend mieux comment fonctionne sa psychologie. Davantage, il est clair que l’engagement personnel d’un entraineur est renforcé par son appartenance à la Nation dont il entraine la sélection nationale.

 

Ce qui n’est sûrement pas le cas pour un sorcier blanc pour qui «Chère Patrie, Terre chérie, tu es notre seul et vrai bonheur » ne sont que des mots noyés dans une musique. On comprend mieux pourquoi «j’étais très fier lorsque le Cameroun a remporté la Coupe des nations (2017, Ndlr.), mais j’étais triste quand il ne s’est pas qualifié pour la Coupe du monde parce que je pensais qu’il tirerait parti de ce succès en Afrique et qu’il passerait au niveau supérieur », confiait encore le Camerounais Eto’o à propos de l’équipe nationale de son pays. Des choses qui pour le technicien belge alors en charge de l’encadrement technique des Lions Indomptables, ne représentait respectivement qu’un succès et un échec professionnel sans plus.

Notre radio en ligne écoutez aussi notre radio en ligne

Top Tweets

Restez connecté avec 4ème Pouvoir

Recevez nos breaking News Par Mail!

  • Breaking News Alerts
  • Business News Alerts
  • Scoop et faits Divers