Thursday, 21 June 2018 08:52

REGIONS DU NORD-OUEST ET DU SUD-OUEST: PAUL BIYA LANCE UNE OPERATION SOLIDARITE

Written by JEAN FRANCIS BELIBI / CAMEROON TRIBUNE

Lancé officiellement hier à Yaoundé par le Premier ministre, Philemon Yang, le plan d’assistance humanitaire d’urgence coûtera 12,7 milliards de F et va servir à la reconstruction des édifices détruits, l’aide au retour des déplacés…

Salle des Conseil de cabinet de l’immeuble étoile hier après-midi. Une vingtaine de membres du gouvernement, intervenant dans des domaines aussi variés que la sécurité, l’éducation, le social, l’agriculture, la santé, fait face à une dizaine de membres du corps diplomatique sous la conduite de leur doyen, l’ambassadeur du Gabon au Cameroun, S.E. Georges Patrick Biffot. Egalement présents, des élites des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.

Il est 16 h 30 mn lorsque le Premier ministre, chef du gouvernement, Philemon Yang fait son entrée dans la salle. Un seul point à l’ordre du jour de cette séance qui porte sur le lancement du Plan d’assistance humanitaire d’urgence dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest décidé par le président de la République : la communication spéciale du Premier ministre.

En français, puis en anglais, Philemon Yang va refaire l’historique de la pénible situation que vivent les populations de ces deux régions du Cameroun depuis bientôt deux ans. Situation partie de revendications corporatistes des enseignants et des avocats et qui, comme il ne manque pas de le souligner, fera rapidement l’objet de récupération de la part de certains esprits malveillants installés notamment au sein de la diaspora camerounaise.

Le chef du gouvernement rappelle les différentes réponses apportées à ces revendications par les pouvoirs publics sur très hautes instructions du président Paul Biya. La situation va malheureusement dégénérer avec l’action de ces personnes opérant soit à l’étranger, soit directement dans les régions concernées.

Avec les conséquences que l’on connaît : prise en otage du système éducatif avec pas moins de 120 écoles qui seront incendiées, assassinats de populations civiles et même d’éléments des forces de défense et de sécurité qui, depuis le début de la crise, ont été l’objet de 123 attaques terroristes, déplacement des populations, enrôlement des enfants dans les milices...

L’incidence sur le tissu économique n’est pas des moindres. Avec la paralysie des principales unités industrielles de ces régions, Philemon Yang fait savoir qu’aujourd’hui, ce sont des milliers de Camerounais qui connaissent les affres du chômage technique. Au total, souligne le Premier ministre, ce sont près de 75 000 personnes qui sont aujourd’hui touchées par la crise dans ces régions pour y faire face, le président de la République décide donc du lancement d’un Plan d’assistance humanitaire d’urgence dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. Coût global de l’opération, un peu plus de 12,7 milliards de F. Financement et priorités

Sur son financement, Philemon Yang indique que le budget de l’Etat sera mis à contribution. De même qu’il s’agira de faire jouer la solidarité nationale. Le Cameroun entend également faire appel à ses partenaires nationaux et internationaux.

Notre radio en ligne écoutez aussi notre radio en ligne

Top Tweets

Restez connecté avec 4ème Pouvoir

Recevez nos breaking News Par Mail!

  • Breaking News Alerts
  • Business News Alerts
  • Scoop et faits Divers