Monday, 05 March 2018 02:12

CAMEROUN - HI TECH : RECOLCARTO, POUR LE PROGRES DE LA CARTOGRAPHIE

Written by FLORENTIN NDATEWOUO

L’application en cours d’expérimentation offre la possibilité d’intégrer de nouvelles données environnementales dans une carte déjà confectionnée.

Les problèmes relatifs à la collecte des données cartographiques ont désormais une solution. L’application Recolcarto permet d’effectuer le complètement cartographique. Une opération qui consiste à ajouter de l’information sur une première mouture de carte qui a été produite, à modifier ou à supprimer certains éléments sur le terrain. «Souvent, lorsqu’on a produit une carte qui a été préalablement initiée grâce à une photographie aérienne et qui a été numérisée, on peut avoir des bâtiments qui ont été filmés à une époque, ou du moins qui n’existaient pas lorsque la photo a été réalisée, mais que nous retrouvons sur le terrain. Cet outil nous permet de faire un lever topographique qui permet d’ajouter ou supprimer ce bâtiment sur la première mouture embarquée», expose Thibaut Mebenga Ekani, Co-créateur de l’application Recolcarto.

 

La carte se fabriquant suivant la commande des utilisateurs, cette application offre une base de données comportant les éléments nécessaires à la production de ladite carte en fonction du besoin. La base de données comporte les attributs tels que le nom, la taille, les dimensions ou toutes autres caractéristiques de l’objet sur lequel la carte sera réalisée. Tous les éléments existants dans la base de données peuvent être collectés à partir d’une tablette, avec les tables attributaires associées. «Lorsque nous ajoutons une information sur le terrain, il y a un ou plusieurs champs qui apparaissent. Prenons le cas d’une route. Nous pouvons avoir des informations sur son revêtement, question de savoir si elle est bitumée. Nous pouvons la classifier en indiquant si elle est une route secondaire ou principale. Nous pouvons également donner sa largeur est-ce qu’elle a 3 ou 5 mètres», explique encore monsieur Ekani. L’application peut intégrer toutes les cartes qui ont été produites jusqu’ici, et elle permet d’avoir en visuel le lieu où l’on se trouve sur le terrain. Dans le processus de création de l’application, Thibaut Ekani Mebenga et son équipe ont effectué de nombreuses tâches : la définition des normes en fonction des attentes de l’Inc ; la réalisation des tests à l’effet de suggérer les réajustements des fonctionnalités de l’application ; la mise en place des fonctionnalités notamment long touch, qui permet de faire une collecte de données à distances à partir des informations obtenues par voie de renseignement; l’amélioration des tables attributaires. Recolcarto est une propriété de l’Institut national de la cartographie (Inc). Elle est en phase d’expérimentation. « L’application est utilisée pour les travaux de l’Inc. Nous voulons davantage l’expérimenter avant de la mettre en vente», renseigne-il. L’ambition que nourrit l’équipe conduite par monsieur Ekani, outrepasse les frontières de la cartographie. «Notre vision va au-delà de la collecte des données pour nos propres travaux. Grâce à cette application, on peut faire le suivi de l’exploitation de notre agriculture. Nous pouvons faire le suivi de la maintenance des réseaux d’alimentation en eau potable souterrains, et même des réseaux en surface pour l’électricité.»

 

SOURCE : MUTATIONS N°4564 DU 26 FEVRIER

 

Notre radio en ligne écoutez aussi notre radio en ligne

Top Tweets

Restez connecté avec 4ème Pouvoir

Recevez nos breaking News Par Mail!

  • Breaking News Alerts
  • Business News Alerts
  • Scoop et faits Divers