Thursday, 11 January 2018 11:42

CAMEROUN – ECONOMIE : BANQUE DES PME : DES PROJETS POUR 76 MILLIARDS DE FCFA EN ATTENTE DE FINANCEMENT

Written by THIERRY CHRISTOPHE YAMB / REPERES
Rate this item
(0 votes)

L’absence de liquidités met à mal la structure qui ne peut faire face aux nombreuses demandes de prêt des promoteurs d’entreprises.

Selon une source interne à la banque camerounaise des Petites et moyennes entreprises (BC-PME), « la structure abrite dans ses deux agences, des projets bancables d’un coût estimé à 76 milliards de FCFA n’attendant que d’être financés ». Aussi, pour ce cadre de la BCPME, la déclaration du chef de l’Etat annonçant que l’accès au crédit bancaire sera facilité aux PME, sonne « non pas comme un espoir, mais comme une certitude que les pouvoirs publics vont mettre à notre disposition des moyens pour accompagner les PME dans ce sens ». Une certitude

confortée par la sortie du ministre des Petites et moyennes entreprises, de l’Economie sociale et de l’Artisanat (Minpmeesa), Laurent Serges Etoundi Ngoa.

 

Sur les antennes du poste national de la Cameroon Radio Télévision (CRTV), le 3 janvier 2017, le Minpmeesa a laissé entendre qu’« en conformité avec les prévisions budgétaires de 2018 et le programme triennal qui lie le Cameroun au Fonds monétaire international (FMI), le ministère des Finances va pourvoir la BCPME de financements conséquents ». Sauf que par cette déclaration, Laurent Serges Etoundi Ngoa a aussi laissé entendre de façon implicite que seulement deux ans après sa mise en œuvre effective, la BC-PME est aujourd’hui exsangue. Une situation qu’une autre source à la BC-PME explique par deux faits : « Les financements qui passent par le Trésor public prennent trop de temps et les administrations publiques préfèrent loger leurs comptes dans des banques étrangères. Alors que si elles le faisaient à la BC-PME, la boîte tournerait probablement à plein régime », argumente-t-elle. Interrogée sur les 10 milliards de FCFA dont l’Etat a doté la structure à son lancement en 2015, la source indique que « c’est le minimum requis par la Commission bancaire de l’Afrique centrale pour

lancer les activités d’une banque dans la région Afrique centrale ».

 

Poursuivant ses explications, elle détaille : « Ces 10 milliards de FCFA ont essentiellement servi à l’achat du matériel, des infrastructures, au recrutement du personnel, à la mise en place des lignes de crédit et à l’étude des dossiers.» Mise en place dans un contexte où la plupart des promoteurs des PME éprouvent d’énormes difficultés à accéder au crédit bancaire auprès des institutions financières classiques, la BC-PME s’est donnée pour missions d’apporter aux dirigeants d’entreprises, des facilités de financement. Ce, dans un environnement où les PME représentent l’essentiel du tissu économique du pays. Aussi, pour bénéficier de l’accompagnement de cette structure, il faut avoir un registre de commerce justifiant sa qualité

de PME, et payer au moins l’impôt libératoire. Les crédits s’octroient trois mois après l’ouverture des comptes. Pour mener à bien ses missions, la BC-PME travaille en synergie avec l’agence de promotion des PME, le bureau de mise à niveau, la bourse de sous-traitance et de partenariat, les centres de gestion agréés, les centres de formalités de création des entreprises. Elle œuvre essentiellement pour la mise en exergue des objectifs tels que : l’offre de crédit à faible coût, comparativement à ses principaux concurrents, l’accroissement substantiel des financements aux PME et aux artisans, la mise en œuvre de facilités spécifiques aux PME et unités de production artisanales. Seulement, près de trois ans après le démarrage de ses activités,

la BC-PME dont le slogan est « L’accès au financement des PME n’est plus un rêve », se surprend elle-même à rêver actuellement de disposer de moyens nécessaires pour allier l’acte à la parole.

Read 91 times

Notre radio en ligne écoutez aussi notre radio en ligne

Top Tweets

Restez connecté avec 4ème Pouvoir

Recevez nos breaking News Par Mail!

  • Breaking News Alerts
  • Business News Alerts
  • Scoop et faits Divers