Monday, 04 December 2017 11:51

MAROUA: LES TRAVAUX DES LOGEMENTS SOCIAUX ET DU CENTRE HOSPITALIER PERTURBÉS

Written by JACQUES KALDAOUSSA / MUTATIONS

Entre autres raisons évoquées, le manque de produits de carrière et d’une main-d’œuvre qualifiée.

Les travaux de construction de 100 logements sociaux et du Centre hospitalier  régional  de  Maroua connaissent  des  perturbations  depuis quelques mois. Le manque de produits de carrière et d’une main-d’œuvre qualifiée des arrêts intempestifs des travaux pourraient expliquer le non-respect des délais de livraison. Un avis qui n’est pas botté en touche par l’un des ingénieurs de la mission de contrôle. «Le délai de livraison des logements sociaux était fixé au 20 décembre 2017. Mais nous jugeons qu’il est difficile de le respecter, compte tenu de l’état d’avancement des travaux. Nous avons proposé le 31 mai 2018 comme nouvelle date de réception de cet ouvrage»,  affirme  sous  cape  notre  source.

Entre  autres  difficultés  qui  ralentissent l’avancée des travaux, l’on note la mauvaise nature du sol, qui ne permet pas de progresser rapidement en saison de pluies. Sur les chantiers situés au quartier Sékandé, à la sortie nord de la ville de Maroua, quelques ouvriers sont à l’œuvre. Ils sont à la phase d’élévation et ont déjà entamé le premier niveau. Ils affirment que les travaux ont connu des perturbations et des arrêts, suite au manque de matériaux de construction, notamment le sable et le gravier. « Nous avons pu remédier à la situation et le week-end dernier, nos ouvriers ont pu couler la dalle du premier niveau. Les travaux ont repris de plus belle. Les délais de livraison ont été prorogés de six mois. Un temps qui nous permettra de produire un bon travail », explique l’un des ingénieurs qui suivent les chantiers.

Pour la construction du Centre hospitalier de Maroua avec une pointe ophtalmologique, d’une capacité de 112 lits étalée sur 5 hectares, le complexe prévu pour être livré le 30 septembre 2018 ne le sera visiblement pas. Selon les ingénieurs, l’ouvrage qui est évalué à 15 milliards  Fcfa,  dont  5  milliards  pour l’équipement, connaitra une rallonge des délais. Pour les logements sociaux, il s’agit de 5 immeubles de deux niveaux composés de 12 villas isolées, 14 villas jumelées, une école, un centre de santé, un supermarché, des locaux commerciaux, des bureaux pour services publics, des aires de jeu, une place publique et une station d’épuration des eaux bâtis sur 5 hectares.

Pourtant, le 2 juin dernier, le directeur général du groupe Allianz - l’entreprise marocaine adjudicataire du marché -, Saoudi El Ambri, a certifié au ministre de l’Habitat et du Développement urbain (Minhdu), Jean Claude Mbwentchou, que les travaux étaient réalisés à 20% à date.

Notre radio en ligne écoutez aussi notre radio en ligne

Top Tweets

Restez connecté avec 4ème Pouvoir

Recevez nos breaking News Par Mail!

  • Breaking News Alerts
  • Business News Alerts
  • Scoop et faits Divers