Wednesday, 04 July 2018 12:05

CAMEROUN - FORMATION ET EMPLOI JEUNES: LES DEPUTÉS IMPLIQUÉS

Written by ALEXANDRA TCHUILEU N. / CAMEROON TRIBUNE

Ils ont été sensibilisés aux projets destinés à l’insertion professionnelle des jeunes hier à l’Assemblée nationale, lors de la première édition du Forum économique et social.

«J’ai acheté un terrain de deux hectares. Je l’ai mis à la disposition des jeunes de ma circonscription pour planter des papayes solo. Rien. J’ai planté pour qu’ils entretiennent. J’ai retrouvé les papayes dans la broussaille.

Que faire pour convaincre les jeunes de s’investir réellement dans l’agriculture ? » L’honorable Dissakè Marguerite n’a pu se retenir de partager son expérience vécue sur le terrain.

Voilà un cliché des échanges instaurés entre les députés, les représentants d’administrations publiques et quelques jeunes hier à l’Assemblée nationale. C’était à l’occasion de la première édition du forum économique et social, organisé sous le haut patronage du président de la République, et à l’initiative du président de l’Assemblée nationale.

Il n’y a pas eu de langue de bois lors des ateliers organisés à destination des élus de la nation. Pendant une journée, ils se sont frottés aux programmes et projets offerts par le gouvernement à destination des jeunes pour leur formation ou leur emploi. Une rencontre du donner et du recevoir en matière de programmes, de ceux engagés et des enveloppes allouées à chacun d’eux.

Ils en savent ainsi plus en ce qui concerne les systèmes de commercialisation et d’amélioration des produits agricoles, du développement de l’entreprenariat féminin, ainsi que de l’appui et de l’insertion professionnelle des jeunes. Ils se sont davantage abreuvés dans les stands occupés par certains de ces projets à l’esplanade de l’Assemblée nationale.

Pendant la cérémonie d’ouverture à laquelle plusieurs membres du gouvernement ont pris part, le Très honorable Cavaye Yeguié Djibril, président de l’Assemblée nationale, a incité les jeunes à une vision différente. En substance, il a invité les jeunes, séduits exclusivement par le statut de fonctionnaire, à ouvrir les yeux sur d’autres opportunités.

« Il y a des possibilités de s’enrichir dans l’agriculture, l’élevage, l’artisanat. Au lieu de vous aligner devant des bâtiments administratifs pour devenir fonctionnaires, allez dans les services déconcentrés de ces ministères », a-t-il dit.

Notre radio en ligne écoutez aussi notre radio en ligne

Top Tweets

Restez connecté avec 4ème Pouvoir

Recevez nos breaking News Par Mail!

  • Breaking News Alerts
  • Business News Alerts
  • Scoop et faits Divers