Saturday, 21 April 2018 08:37

CAMEROUN - HADJ 2018 : LA COMMISSION NATIONALE SE PRÉPARE

Written by GEORGES EMMANUEL TSAYID

Le ministre de l’Administration territoriale, Paul Atanga Nji, a présidé la 31e session de la commission du Hadj, le 16 avril dernier à Yaoundé.

Evaluer le Hadj 2017 et jeter un regard prospectif sur le Hadj 2018. Telle était la feuille de route de la 31e session de la commission nationale du Hadj réunie le 16 avril dernier dans la salle des conférences du ministère de l’Administration territoriale. Cette première réunion préparatoire s’est déroulée en présence du ministre délégué auprès du ministre des Relations extérieures chargé de la Coopération avec le Monde islamique, Adoum Gargoum, et des encadreurs des pèlerins entre autres. Plusieurs résolutions ont été adoptées : notamment la réduction du séjour des pèlerins qui passe de 40 à moins de 30 jours et le transport des 3000 pèlerins en moins de 10 jours. Les discussions ont également porté sur le coût du Hadj qui se déroule cette année dans un contexte marqué par l’augmentation de la taxe sur la valeur ajoutée en Arabie Saoudite.

 

« Cette année particulièrement le Hadj va coûter plus cher. La taxe sur la valeur ajoutée a été augmentée de 10% sur tous les services saoudiens. Nous avons négocié ces prix avec les partenaires saoudiens et nous avons garanti tous ces services en Arabie Saoudite », a souligné le chef de la délégation officielle du Hadj, Abdoulkarimou. L’une des contraintes majeures relevées concerne l’exigence d’enregistrement des empreintes digitales de tous les pèlerins à Yaoundé avant le départ. Le ministre de l’Administration territoriale s’est engagé à mener des négociations auprès des autorités saoudiennes pour que l’enregistrement des empreintes soit décentralisé au niveau des chefs-lieux de régions. « Nous remercions le ministre de l’Administration territoriale pour son engagement en vue de la réussite du Hadj de cette année. Nous sommes davantage satisfaits de la présence du ministre chargé des Relations avec le monde islamique à cette assise », a apprécié Cheikh Aboubakar El Hadj Nabaniya, représentant des associations islamiques. Quant au coût du Hadj, le ministre de l’Administration territoriale a rassuré qu’il sera publié dans de brefs délais.

 

SOURCE : CAMEROON TRIBUNE

Notre radio en ligne écoutez aussi notre radio en ligne

Top Tweets

Restez connecté avec 4ème Pouvoir

Recevez nos breaking News Par Mail!

  • Breaking News Alerts
  • Business News Alerts
  • Scoop et faits Divers