Monday, 12 February 2018 03:31

CRISE ANGLOPHONE : LE CAMEROUN INSTAURE UN COUVRE FEU PAR CRAINTE D’UNE ATTAQUE SECESSIONISTE

Written by FREDY ESSOME / LE QUATRIEME POUVOIR

Par crainte d'une attaque imminente des séparatistes, le gouvernement a pris des mesures exeptionnelles.

Yaoundé a instauré un couvre-feu pendant une semaine dans ses deux régions anglophones en raison de menaces d"attaques imminentes" de sécessionnistes, selon un communiqué interne émis samedi 10 février par le ministre de la Défense, Joseph Beti Assomo.

Le document décrète l'instauration d'un couvre-feu total entre 20 h et 6 h du matin dans les  deux régions anglophones, où le gouvernement camerounais suspecte les séparatistes d'avoir établi leur base arrière.

Sur les réseaux sociaux, la nébuleuse menaçait de troubler les festivités du 11 février. Ce qui a été le cas avec la tuerie à Batibo dans le Nord-Ouest, dont le bilan provisoire fait état de 3 gendarmes tués et un Sous-Préfet jusque-là sans nouvelles.

Lors de son discours, le président Paul Biya a appelé les jeunes à être des "internautes patriotes" et à ne pas devenir "des relais naïfs pour des pourfendeurs de la République" sur les réseaux sociaux, où les séparatistes appellent régulièrement à un soulèvement.

Les régions du nord-ouest et du sud-ouest sont secouées depuis plus d'un an par une profonde crise sociopolitique, qui s'est peu à peu muée en conflit armé de basse intensité.

La situation sécuritaire dans les zones anglophones du Cameroun s'est considérablement détériorée depuis l'annonce fin janvier de  "l'extradition" de 52 séparatistes arrêtés au Nigeria, dont leur leader Sisiku Ayuk Tabe.

 

https://www.facebook.com/fredyessome

www.lequatriemepouvoir.com

Notre radio en ligne écoutez aussi notre radio en ligne

Top Tweets

Restez connecté avec 4ème Pouvoir

Recevez nos breaking News Par Mail!

  • Breaking News Alerts
  • Business News Alerts
  • Scoop et faits Divers